Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Dilatation du poème " dans le présent indéfini " : c'est peut être ça - le présent indéfini - le mouvement arrêté d 'une phrase - chaque jour de lier à lier à lier - lire et - retour en arrière - c'est peut-être ça - l'article indéfini - la balance du...

Mardi 31 mars 2015 à 20 h 30, au Quartz, théâtre de Brest, les Premières L du lycée de l'Iroise assistent à la représentation du spectacle ishow par le collectif québécois Les petites cellules chaudes PRESENTATION PAR LE QUARTZ " Quinze artistes réunis...

Je t'écris de la petite clairière où j'offre asile à tes colères De ce simple caillou plongé dans la rivière sinueuse qui voyage entre Péloponèse et Anatolie On dira je suis loin des Caraïbes de l'obscure forêt tropicale de Guyane loin de Basse-pointe...

J'ai décidé de traduire en anglais le poème 4. de Michaël Glück, ce poème fait partie de la section nommée Cerises et appartient au receuil appelé Rouge. Ce poème est en mémoire de tous les jeunes tués dans les banlieues, il m'a énormément touché et j'ai...

Après avoir lu Formes de peu - 81, la première chose à laquelle j'ai pensé est ce roman de John Green, La face cachée de Margo (Paper Towns en est le titre original). J'ai associé ce poème avec ce roman car les deux parlent d'un voyage, qui peut être...

ciel d'été harmonies fleuries sur la ruralité écarlates couchers de soleil se muant en rougeole monts de couleur fauve, terres de la sauvagerie nœuds de vipères au dénouement prévisible oh cantate de flammes aux facettes de sang enchante l'âme de l'univers...

Brest, 19 mars 2015, lecture du poème "d'une Jérusalem absente" par Michaël Glück. "On est engagé rien que par le fait de respirer." - M.Glück source image Question posée à Michaël Glück : Pourquoi dans la partie du recueil "d'une Jérusalem absente" avez-vous...

Contraction du poème " jusqu'à perdre l'image " : comment se détacher d ' une image? - oublier nos voix dans une ligne invisible de la ville - la pluie sur nos mains froisse la ligne - et cette rue face à la fenêtre fermée oublie la parole - la seconde...

Question posée à Michaël Gluck : Y a-t-il des lieux ou des moments plus propices à l'écriture en ce qui vous concerne ? Réponse : C'est la nuit. Comme j'avais des problèmes relationnels avec mon papa, j'attendais que mes parents soient couchés pour écrire,...

"troue la nuit de sel noir" ça me rappelle une histoire, un baume Au delà du bleu se trouve le paradis Au delà du bleu un drap bleu noir suspendu À travers ce bleu drap, des trous blancs drap grignoté Blancs sur le paradis, ces trous offrent la vue sur...

Michael Glück nous a appris comment sa vie avait été rythmée par la poésie, depuis ses quatre ans où il appris à écrire et à lire grâce à sa mère jusqu'à aujourd'hui. C'est donc à quatre ans qu'il apprend à lire et écrire, on lui racontera plus tard que...

La morsure du gel au décours de l'hiver les arbres dénudés un sillage de terre. Et la neige neuve comme chaque nuit tombée se renoue à son évidence d'être une et multiple voie au loin du fleuve.

Substitution/ Dilatation du poème "Arbre ", page 79 de L'alphabet des ombres. De cet arbre abattu, de l'insoutenable blessure perle un peu de sang de sève de cabane, de souffles de cache-cache fébriles dans l'air frais du soir et c'est un coeur secret...

En 1555, l’imprimeur Jean de Tournes publie à Lyon un recueil des Œuvres de Louise Labé. En 2015, les lycéens d’i-voix découvrent à Brest un manuscrit ignoré : les Sonnets de Louise Labé écrits de la main de la Belle Cordière elle-même ! Or ce manuscrit...

Par une nuit d'hiver Tu es parti rejoindre les saisons de l'absence Les mots font trace en ton passage Qu'est ce que le jour sans ta présence ? Tu es parti comme tu étais venu. Je te vois sans te voir. Je ne respire plus. Mais se souviendra t-il ? Il...

1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>