Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Pages

"J'ai entendu la peur de la mort. Je peux en fermant les yeux l'entendre ouvrir la porte aux chats, et tomber comme une masse sur le parquet. Comme ma grand-mère, oui, comme ma grand-mère. Je la vois maintenant comme une tache dans la verdure."

Fractures aux parmes d'aquarelle baltique et ce souffle d'or dans les absides régales Un seul mot vent debout et les chevaux de plumes les loups d'ardoise les bisons de houille forcent les marches templières.

Le corps taillé à coups de silence et de couteaux aveugles, nous bordons le cimetière des anges histoire d'accueillir le temps tels des vivants brûlés de vivre baignés par des larmes de luxe. Nous sommes dignes.

Oublier les assassinats des Lumumba, des Olympio, des Sankara, des Ratsimandrava, des Soilih, oublier Ruben, Ruben Um Nyobe, Medhi Ben Barka... Que ces noms pour personne, j'ai dit que ces noms... Glorifier Mandela. Mandela. Mandela. Mandela. Ô digne...

Dans ce recueil de poèmes, on trouve le thème - du monde, de l'univers : "au matin du monde" (p. 44), "je m'ajuste au grand monde vide" (p. 45), "le mouvement à fui le monde" (p. 29), "Marilyn n'en fini pas de quitter le monde" (p.27), "vomi un jour de...

Je voudrais me poser un peu, me tenir hors de la vertigineuse obscénité, me tenir loin de la nausée, mais je suis trop près de moi encore, trop près de l'humain...

Dans ce recueil, on peut relever l'évocation d'Auschwitz : "les discours du monde se souviendra des cendres d'Auschwitz" (p. 10) Auschwitz était un des plus grand camps de concentration créé par les Nazis durant la Seconde Guerre Mondiale. Il s'agissait...

Si ce recueil était une valise, on y trouverait ... Une perle, des allumettes, une rose, des ailes, de l'écume, une mèche de cheveux, un miroir brisé, une bouteille d'encre et un stylo, du miel, une plume, une rivière de diamant à offrir à une femme,...

Comment Et pourquoi ai-je cru un jour à tout cela Et à l'extrême pauvreté de mon regard ? Mais personne ici n'en saura jamais rien, Tant est étrange et vide le regard des hommes.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>