Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

26 Décembre, Caen Sur le balcon. Je déplore son envol. Qui suis je pour l'aimer ? Qui est-il pour me détester? La mer à revêtue sa toison de mousse. Elle le bouscule, lui fait perdre pied, elle l'ensevelit. La neige s'est confondue en un manteau blanc....

La poésie d'Anne Jullien c'est une bouffée de sentiments mêlée à un merveilleux voyage le temps d'une lecture. C'est aussi avoir un tout autre regard sur la société et le monde. C'est tout simplement un voyage au paradis pleins de sensations.

Une simple phrase avec un vrai sentiment qui sort du plus profond du cœur avec un bouquet de fleurs de toutes couleurs pour dire bonne année 2013. Toute ma ville, Le pays entier, L'Europe, Le monde, L'UNIVERS ENTIER .. Et même plus loin, Te souhaite une...

A lban, Aby, Agathe, Aïcha, Amandine, Annaëlle, Audrey, B aptiste , C alvin, Camelia, Carla, Cerise, Chanel, Chloé, Clara, Cynaëlle, Dan, E lina, Elisa, Elvin, Enzo, Ethan, Fanny, Fleur, G abriel, Gabrielle, H ugo, I nès , J ade, Johanna, Julia, Jeremy,...

Avec un peu de terre et d'eau tu irais à la rencontre du ciel et de la mer un chemin sans balises un chant d'oiseaux et d'eucalyptus quelques étoiles scintillantes le soir sur les galets attristés tu t'allongerais doucement tout près des criquets endormis...

Au cours de ma lecture du recueil Ton ventre est l'océan, d'Anne Bihan, j'ai rencontré de nombreuses personnifications. Il faut savoir qu'une personnification est l'attribution de caractéristiques humaines à un élément non humain. Les voici, donc, ci-dessous,...

Je trouve que le titre Travail - Démolition irait bien au recueil de Patricia Cottron Daubigné, car son livre parle essentiellement du travail et des démolitions qu'il entraîne. "les hommes et les femmes qui sont ici affrontent et travaillent" page 21....

''Assise dans le parc clous dans la gorge bouche sèche j'acquiesce aux souffles colonisés par ton souvenir. '' Ce poème est mon poème préféré du recueil Une neige et des baisers exacts , car c'est un poème court mais qui explique beaucoup de choses. D'après...

J'ai fait ce centon en utilisant des bouts de phrases dans chacun des poèmes de Philippe Rahmy , SMS de la cloison et voilà ce qu'il en est : Rien n'a changé le corps repose et épouse le regard d'une femme , un souffle brûlant puis la parole .

il m'arrive que je mourrai un poème dans la bouche et je me demande que deviendra ce poème inentendu En lisant ce poème d’Anne Jullien qui se trouve à la page 27 de son recueil de poésie, j'ai eu comme un flash. Il m'a tout de suite fait penser à une...

Si ce poème était un lieu, ça serait la mer. Si ce poème était une couleur, ça serait le bleu. Si ce poème était un son, ça serait une voix féminine. Si ce poème était un objet, ça serait un vase chinois. Si ce poème était une température, ça serait environ...

L'homme En effet, s'il fallait donner un nouveau titre au recueil, je proposerai L'homme. Tout simplement , car ,il y a une répétition abondante du mot homme, chaque poème tourne autour du même homme. De plus , l'auteur commence régulièrement ses poèmes...

S’il ne fallait retenir qu’une seule phrase du recueil ça serait celle-ci : J’ai les mains retroussées contre l’aine, le sang surchargé de marches sans ciels – la gorge hérissée d’un mot d’amour.

Le très beau recueil Croquis-Démolition de Patricia Cottron-Daubigné, m'évoque en premier lieu le mot « FORCE » grâce à la puissance qu'il dégage et l'énergie que l'on ressent à travers les mots de l'auteur. En effet, les mots eux-même semblent en mouvement...

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>