Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poesie - j-y fick

Pages

Archives

Le mot qui te manque, Béatrice Libert Quel mot te manque à la jointure du soir ? Celui où prendre appui ? Où perdre nuit ? […] As-tu prononcé les mots qu’il fallait ? Alors quel est celui qui te manque à la jointure du soir et dont tu ne sais rien ? […]...

au bout de l’abrupt [...] le haut vol des ombres le bruit sourd des chutes [...] et rien pour entendre la chaleur déserte du vent [...] Vision des mobiles errants — 137 source image : capture d'écran de la bande annonce du film La Promesse d'une vie de...

a_symétrie – 8 Je préfère ce poème à tous les autres parce que, avec sa vision sombre et pourtant trouée de lumière de la nature, il me rappelle la Bretagne et surtout la Bretagne à l'époque de la Toussaint : les « nuées grises », les « brumes » où scintille...

Si le recueil numérique de Jean-Yves Fick était ... * un lieu : une prairie * un monument : Le Colisée * une saison : la fin de l'hiver * un mouvement pictural : l'impressionnisme Étang de nénuphars II - Claude Monet (1899) * un animal : une mésange *...

Votre recueil est dominé par les éléments et la Nature. L'eau et le feu m'ont frappée en particulier. Peut-être fais-je erreur mais aucun de vos poèmes ne se déroule en milieu urbain. Détestez-vous les villes ? Ne les jugez-vous pas peu propices à, si...

formes de peu_98 (a_ symétrique) Le « dire sans voix » du « Dépeupleur » de Beckett. On sent ici quelque chose qui évoque l'absurde, à la fois Beckett et Ionesco. Beckett par le début déjà cité et aussi « l'informe - du temps que creuse déjà », cette...

1 2 3 > >>