Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Toi ange, qui scrute d'un oeil avare l'extrême pauvreté de mon regard, Sauras-tu vraiment un jour ce que c'est que l'amour ? J'aimerais que cet amour cesse de faire rêver les hommes Quand il en fait souffrir tant d'autres...

Un homme, cet homme En couple avec sa guitare vit d'un art incroyable, Ses chansons en accord avec le son Donnent un résultat inoubliable. Sur la place publique, Les passants se rassemblent pour écouter sa musique Et tous ensemble ils l’applaudissent....

Du jardin de l'inespéré , j'aperçois, heureux ou malheureux, un monde étouffé d'éternels regrets portant sur lui un manteau de larmes dérobé à la nuit pour lutter contre le souffle de vie et la pluie des anges .

Ton sourire est ta plus belle arme relève la tête ravale tes larmes ces lâches ne mérite pas qu'tu t'caches, victime un jour ne veut pas dire victime toujours. Source image : link

Je me dois d'être sans mémoire, sans mémoire pour rappeler, sans mémoire pour dire, sans mémoire pour contester, sans mémoire pour recréer, J'écris pour le vide. J'écris pour un futur. J'écris pour un monde d'espérance. mon passé n'as pas de bouche, pas...

Je pense a l'avenir avec une certaine inquiétude, Celle de devoir passer entre les choses Sans avoir le temps de les voir réellement. Je pense cette peur à haute voix, Pour me convaincre qu'elle n'existe pas. (photo personnelle)

Cher ange, vous êtes belle À faire rêver d’amour, Pour une seule étincelle À la lèvre rieuse, aux gestes sémillants, Blonde aux yeux bleus rêveurs, à la peau rose et blanche, elle est un souvenir des cieux.

Et peut être que je suis ce navire Capable de ceindre les mers D'inventer de nouveaux continents De mettre à tes paupières La poudre des papillons De modeler l'empreinte salée du plaisir Le sang souterrain des bords du m o n d e

C omment s'est appelé le premier être humain ? E tait-il lâche, faible, avare ? Q ui fut la première personne insultée dans son coeur ? D ans son orgueil, dans son honneur, dans sa folie ? S uis-je le seul à me poser ces questions ?

Mon poème préféré du recueil est celui-ci : "Mon idée d'un bonne photographie est une image nette qui montre une célébrité en train de faire quelque chose d'ordinaire" Andy Warhol Ce n'est pas vraiment un poème mais plutôt une citation. Elle m'a vraiment...

Si ce recueil était une chanson ce serait celle de Charles Aznavour:"je me voyais déjà ". Si ce recueil était une personne ce serait Paris Hilton, la vedette "bling-bling" par excellence. Si ce recueil était un animal ce serait le roi Babar. Si ce recueil...

J'ai cru traverser un jour, toute la misère possible des hommes. J'ai ainsi marché dans une forêt de larmes, au centre de nul part, où seul importe vraiment le regard du dedans. (photo personnelle)

Le titre de votre recueil est des ruines. Or, vous faites état dans vos poèmes, et ceux tout le long du recueil, de "vos ruines". Pourquoi avoir effectué cette généralisation à travers le titre ? Est-ce dans le but de faire comprendre que vous n'êtes...

Je rêve, je vole, mais vers où? Un revolver derrière le verrou. J'ai beaucoup entendu parler de toi, on me glisse à l'oreille que tu es un quelqu'un de glauque, je glousse. Mais bon, ton trou m'a l'air des plus canons. Tu me dis que tu es chargé -en ce...

Le feu que je prenais à pleines mains aux flots de ta chevelure Tous ces yeux ouverts qui font la carte des mers par les rames soucieuses qu'en cette toile hissée blanche au désir d'un noir glissé d'étoile

Si ce recueil était une valise( pour moi la valise d'une célébrité), il y aurait à l'intérieur de cette valise beaucoup d'argent, un peigne, un micro, des autographes présignés, un ukulele, des vétements et un téléphone portable hors de prix, des sous-vètements...

Je suis encore debout. Des paroles figées dans la décrépitude magnifique. Cette simple conscience que la vie est encore érigée dans l'instant, qu'importent les poussières qui tombent de mes ruines, vivre est toujours laisser une part de soi à la mort....

J'écris pour le vide. J'écris pour un futur. J'écris pour un monde d'espérance. Et ce n'est que cela: l'espérance, la possibilité d'être ou de ne pas être. Sinon choper la mouche tsé-tsé pour oublier tout ça et dormir comme un bon sauvage au pied de mon...

"Passer à la télé" Si il ne fallait retenir qu'une phrase de ce recueil, ce serait celle-ci car c'est une phrase très simple et banale mais qui expose très nettement l'envie et le but de la célébité qui est de passer à la télé, notamment pour se faire...

<< < 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 420 430 440 450 460 470 480 490 500 600 700 800 900 > >>