Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

puisque nos livres s'assombrissent perdus de pharses perdues la voix couchée lointaine déprise soustraite aux mains la fin de la phrase l'élongation du dehors une phrase oubliée violente assassinée le gel les mots le garrot de l'air le ciel dur. sour...

Perpétuelles questions et avis échangés d'oublis et d'obsessions éphémères laissent un goût amer à la vie, aux constantes saisons humides retenant des larmes voulant sortir d'yeux déchirés par les pluies mélangeant sentiment et tourments. L'indifférence...

De l’esclavage des Nègres ( Montesquieu - Livre Xl , Ch. V ) << Si j’avais à soutenir le droit que nous avons eu de rendre les nègres esclaves, voici ce que je dirais : Les peuples d’Europe ayant exterminé ceux de l’Amérique, ils ont dû mettre en esclavage...

Hans Christian Andersen I l est né en 1805 et mort en 1875 Il était danois C'était un romancier, dramaturge, conteur Ses nombreux voyages l'inspirent beaucoup Ses romans et ses pièces de théâtre n'ont pas connu de succés mais, ses contes étaient appréciés...

Après avoir lu, Flottilles , je me suis posée quelques questions. Je les adresse donc à Anne Jullien. Dans plusieurs de vos poèmes vous citez des lieux comme par exemple Amsterdam, Venise, Barcelone ou encore la Chine, al ors je me suis demandée si vous...

éteinte la voix. décapitée la rose trémière. le meurtre de la lumière. le sanglot de la phrase. la couture d'amour. la voix portée. écroulé le contre-chant. le profil de ta voix. l'accord. _______________________________________ _______________________________________________...

J ' ai associé un poème de la page 101, du recueil une phrase de François Zénone à une photo d' écoliers pendant les" Trente Glorieuses". je retourne au tableau noir ou dansent les chiffres jusqu'à dix il fallait bien y revenir enfant ébahi aux cheveux...

Ecrire le matin sur la terrasse A l'ombre du vieux pin Une carte géographique sur les genoux Le soleil prêt à mordre ce petit bonheur du jour Tu écoutes Tu te souviens Tout bouge avec le vent Les chapitres du livre Pèsent si peu En toi C'est midi plein...

J'ai remarqué que dans la deuxième partie du recueil Une neige et des baiser exacts la lumière ainsi que les différents états du soleil dans la journée (l'aurore, le couché de soleil...) est souvent mentionnée, j'ai donc relevé le champ lexical de la...

Si je devais renommer Tu es un bombardier en piqué surdoué, je l'appellerais Tu es le Je de mes hypothèses . Je pense que le recueil est fait entièrement d'hypothèses par l'auteur qui se parle parfois indirectement et que cela devient même une sorte de...

Depuis que tu n’es plus là Je ne ressens aucune joie Le temps arrêté A laissé place à du vide Je ne t’ai pas assez répété Que je t’aimais Je t’aimerai toujours Je te cherche toujours Mais je ne te trouve jamais. Je suis heureuse de t’avoir connue Mais...

Faire ce rêve fréquent : quelqu'un qui est mort n'est pas mort la réalité de sa maladie la dernière rencontre la cérémonie d'incinération sont un montage une mystification [...] sont d'une parfaite exactitude. Ce poème m'a donné envie de vous poser une...

Champ lexical du corps p.13 : langue/corps/langue p.14/15 : main/langue/bouche p.16/17 : molaire/bouche/gorge p.18/19 : sang p.20/21 : langue/langue p.22/23 : poignet p.24/25 : langue/bouche/langue/muscle p.26/27 :l angue/langue p.28/29 : bouche/langue/bouche/langue/langue/langue...

" Une matinée couverte, en Juillet. Un goût des cendres vole dans l'air ; Une odeur de bois suant dans l' âtre, Les fleurs rouies, Le saccage des promenades La bruine des canaux par les champs Pourquoi pas déjà les joujoux et l'encens ? " [A. Rimbaud]...

<< < 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 420 430 440 450 460 470 480 490 500 600 700 800 900 > >>