Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Le discours du monde voudrait caresser la beauté, pénétrer la douceur des fourrés, le discours du monde s'en va mourir aux confins de la solitude, le discours du monde se souviendra des cendres d'Auschwitz. Le monde va mourir, la chose est écrite.

(...) Des enfants dans mon rêve "prennent le pli" - c'est ce qu'ils disent - et penchés en avant, se tirent le visage dans tous les sens, juste au-dessus de mon nez. C'est pour de rire, je devrais rire. Mais je m'agite. (...) Lecture de Sofia Queiros...

"Peut être que c’est son destin, au poème, d’être dit. Pour se projeter au monde. Sa seule issue. Se dire. Se voir. Ses mots emmêlés dans les corps. Avec cette imprudence à sortir de la page. Cette perte d’assurance qui permet le danger de se sentir vivant."...

Le silence s'installe, rien ne bouge La vie ne souffle plus, il n'y a plus de chemins Les paupières closes, une femme repasse l'ombre de sa vie Si proche est l'absence et se glisse le froid entre les lèvres de la mort.

Né en 1967 à Antananarivo, au Madagascar, Raharimanana devient journaliste à RFI puis professeur de français. Depuis 2002, il s'adonne entièrement à l’écriture, à la recherche et à la restitution de cette mémoire trahie par des récits où «se confondent...

Le seul sommeil de tes jambes détourne le cours de la rivière. Il monte au séjour des eaux captives un plein gré de méandres et de parfums sonores. Je descends vers vous les marches de la nuit, les forêts passent le silence au fil du vent. Le jardin se...

Les textes d'Yves Namur sont souvent dénués de sens, il fait d'un rien une phrase poétique ou un poème selon Paul Claudel : devant toute chose se demander non pas ce que c'est mais "qu'est-ce que cela veut dire ?". Une hantise du manque, de l'absence,...

<< < 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 420 430 440 450 460 470 480 490 500 600 700 800 900 > >>