Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

J'associerai le chapitre de Bernardine à la citation des Hauts de Hurlevent d'Emily Bronte : " Le souvenir est un bourreau qui vient sans cesse nous tourmenter " Puisque dans ce chapitre, Bernardine dite soeur Grenadine a grandi dans l'orphelinat, comme...

Cliquer sur l'image pour écouter Isabelle Damotte lisant son poème "Pierre" extrait du recueil On ne sait pas si ça existe les histoires vraies le 5 décembre 2011 au CDI du lycée de l'Iroise.

Comment vous est venu ce titre : On ne sait pas si ça existe les histoires vraies ? << Il est venu d'un coup, il collait bien au recueil. C'était une évidence pour moi. Et puis, la contradiction dans ce titre était intéressante. >> - Ta voix est unique....

L a poésie d'Isabelle Damotte, c'est tout d'abord du mystère car rien n'est vraiment expliqué. C'est aussi de l'imaginaire car chacun comprend les poèmes à sa façon, chacun s'imagine ce qu'il veut pour les comprendre.

Chaque nuit Le même cauchemar. Il crie a travers les couloirs. Les bras enlaçent, serrent et embrassent. Le réveil impossible, Rêve déstructible. Ses yeux s'ouvrent. Il cherche ici et là, cette paranoïa, qui chaque soir l'enivre. Sous la lumière qui s'éveille,...

"Un coeur est gravé sur un arbre un coeur par défi gravé sur un peuplier un coeur bruisse avec les feuilles au bord de la rivière la solitude est enfermé dans le coeur" Source

Cliquer sur l'image pour écouter Isabelle Damotte lisant son poème "Judith" extrait du recueil On ne sait pas si ça existe les histoires vraies le 5 décembre 2011 au CDI du lycée de l'Iroise.

J' ai observé dans le poème Bernardine, le jeu de sonorité entre Bernardine et Grenadine. Dans le poème Marco, j' ai aussi observé la rime entre "la péniche a vacillé" et " La meule étincelait".

~P. 27~ Je danse. C'est l'homme habillé tout pareil il m'a dit danse amuse-toi ha ha. (...). Il m'a dit ya pas de musique t'as qu'à siffler je peux pas je sais pas et puis j'ai mes dents cassées c'est difficile. (...). [...] (...). Et puis il y a le bruit...

J'avais demandé : P ourquoi évoquer Bernardine en tant qu'adulte à la fin du recueil alors que tout le reste porte sur les enfants ? La réponse d'Isabelle Damotte : P our garder le souvenir de son enfance, pour ne pas oublier l'enfant que l'on a été,...

La question que j'avais posée : Y a-t-il un lien entre Marco et l'oiseau ? Sa réponse : le personnage marco, et cette oiseau sont venus comme ça, il n'y auvait aucune signification particulière, donc pas forcément de lien entre marco et l'oiseau.

<< < 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 620 630 640 650 660 670 680 690 700 800 900 > >>