Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Iris

Le seul sommeil de tes jambes

détourne le cours de la rivière.

Il monte au séjour des eaux captives

un plein gré de méandres et de parfums sonores.

Je descends vers vous les marches de la nuit,

les forêts passent le silence au fil du vent.

Le jardin se ferme dans une seule fleur invisible,

celle de tes yeux,

celle de l'étoile qui se brise.

op.jpg

 (photo personnelle)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MLB 05/01/2014 16:51


Bel entrelacement !