Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Photo. C uvette, asticot, rat, bo udin, bourrelet, croute, trapu, grouiller, bécher, oignon, fougère, seringue, gratter, laine, frizette , crasse, clown, cruche, clou, brouillard, patate, graisse, balance, salive, satire, insecte, secte, sec, corbeille,...

"Malgré la langue il n'y a pas de poème sans arrière-pays." Qu'entendez- vous par "il n'y a pas de poème sans arriere-pays"? Pourquoi avez-vous fait le choix de mettre de côté cette strophe par rapport au reste du poème Parfois l'oiseau ?

Je me suis suicidé à déjà trois reprises, mais la premiere fois j'avais oublié la corde, la deuxième fois il manquait la poutre. A l'ultime tentative mon corps était absent, parti pour la journée comme pour un pique-nique au bord de la rivière, sans laisser...

Amour Iles Coeur Temps Voyages Cinq mots qui évoquent très bien, selon moi, le recueil La belle lumière. Gérard Le Gouic les y emploie très souvent avec des sujets très variés les uns des autres. Le mot essentiel est "voyage" car Gérard Le Gouic nous...

Parfois, l'escargot est commissaire entre les faux jours. * Farpois, Bulle aimerait changer de boulevard dans le chêne en carton. * Parfois, la sirène m'écrit le journal du vertige. * Parfois, les lendemains ont à la main un coquelicot des sables. * Parfois,...

Astres d'hier, les yeux que l'on connait au fond de ceux d'aujourd'hui. D'emblée l'âge à rebours, et nous les sourciers, à remonter la lumière qui nous parvient encore. J'ai choisi cette image car je trouve que la lumière décrite dans le poème correspond...

Accepte parfois que le chemin soit en boucle, reviens dans le creux et le délice du connu. Comment te dire que toujours, sans faillir, les heures du soir sont en berceau J'ai observé que dans beaucoup de poèmes une sonorité présente dans le premier mot...

Rimmel et mascara, comme si ta beauté devait marquer son territoire. Visage sur la défensive, tout empêtré pourtant dans le filet des artifices : une proie si facile qu'encercle avec méthode le mensonge des miroirs. Ce poème est mon préféré car je trouve...

S'il ne fallait retenir qu'un seul poème de ce recueil, ce serait : Pour conjurer la mort nous avions dormi notre première fois chambre treize où j'avais dormi une dernière fois une dernière fois avec celle qui comme toi n'est plus là plus là celle qui...

Surveillons l'invisible, calculons l'imprévisible afin de croiser tout regard perdu qui nous avertira de la superposition des aiguilles inégales de notre vie et de notre mort. Toute minute m'est ivresse dans l'impatience de te rejoindre, toute seconde...

La dame du dixième La dame du dessus est morte Il y a des scellés sur sa porte On entendra plus pleuvoir Son arrosoir Sur le balcon La vie c'est con La dame du dessus bonjour Trois petits riens trois petits tours On descend ses pots de fleurs Par l'ascenseur...

Oh l'étoile pourquoi tu brilles? En perles ruisselant Tu peux éteindre l'abat-jour J'ai fait un rêve saugrenu Un métro de mauvais haleine Du vieux quartier Baissait les yeux. Tu t'avançais d'un pas léger Emoustillé par ton reflet Je regardais les gens...

L'homme aux deux hombres Le type d'en haut le solitaire Si j'vous disais il a deux ombres Qui le suivent sous les réverbères De la ville quand la nuit tombe Une ombre bleue à chaque jambe La sienne et celle d'une dame Deux ombres qui soupirent ensemble...

<< < 900 901 902 903 904 905 906 907 908 909 910 920 930 > >>