Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Parfois , Dans les yeux de mon amie, toutes les nuances de l'arc-en-ciel, et même d'autres couleurs que personne ne connaît. Ce poème me fait penser aux jolis yeux de Mathilde ainsi qu'à ceux de Solenne. Yeux de Mathilde - Solenne

On ai m e une ville, on la m audit Un rideau qui bouge Par notre pri m itive vision de l'a m our Est-ce le paysage alentour Par le souvenir de celle qui nous acco m pagnait Qui fré m it, qui fuit Ou le vent qui naît, Ou la certitude qu'elle s'y déplaçait...

Si recueil était une date ce serait le 1er novembre Si recueil était un moment de la journée ce serait la nuit Si recueil était une pièce d'une maison ce serait une chambre vide Si recueil était une couleur ce serait le noir Si recueil était une chanson...

mon poème favori du recueil est : Evy et Claude Elle est morte dans mes bras dit mon vieil ami mais avant dans ses yeux et avant dans son corps par où tout s’est passé dans son corps par où tout est parti par ses poumons sa gorge sa tête par l’atome puis...

Pourquoi suis-je né ? Pourquoi le ciel est bleu ? Pourquoi l' herbe est verte ? Pourquoi il y a des couleurs ? Pourquoi aimer ? Pourquoi 1+1=2 ? Pourquoi l' école ? Pourquoi les filles ? Pourquoi les mecs ? Pourquoi Sandrine est pas douée ? Pourquoi les...

Ta voix manque aujourd 'hui à la cuisine, à la chambre aux draps qui traversent la nuit en blanc à la mélancolie qui traverse la voix en creux Ta présence manque a chaque instant à mon âme, à mon coeur aux pensées qui transpercent la vie en sang au desespoir...

Ta douce voix manque aujourd'hui comme toujours à la vide cuisine, à la chambre glaciale aux draps vides qui traversent la triste nuit en pauvre blanc à la terrible mélancolie qui traverse ta parfaite voix en creux d' une âme que je n' ai plus...

J'étais là, je marchais, je courais, je volais et il me prit la main. Il m'emmena encore plus haut que je n'étais déjà. Les cieux s'offraient à nous de mille bras. J'étais bordée d'une douce plume et le soleil coloriait de son or nos pauvres visages....

Orpheline Un diamant sans bague Tu es toujours si forte, Se noyant dans les vagues Du chagrin que tu porte. Nuit et jours j'essaierai, Et tu es seul a grandir manque si gros à combler, Errant rue des souvenirs. La vie est un bateau ivre Et le tient à...

Pourquoi l'amour ? Pourquoi tu es toujours là ? Pourquoi tu as fait ça ? Pourquoi la terre est ronde ? Pourquoi on existe ? Pourquoi pas toi ? Pourquoi tant de guerres ? Pourquoi il fait froid ? Pourquoi papi il est parti ? Pourquoi je l'aime ? Pourquoi...

Le recueil de haïkus de Pierre Peuchmaurd ne respecte pas les règles de versification qui sont de 5, 7, 5 syllabes. Est-ce à cause de la difficulté d'écriture ? Pour donner un côté original au recueil ? Je pense que l'auteur a choisi d'enfreindre ces...

Transbaikalie_ Les rendez-vous manqués d'amoureux au creux d'une carrière de porphyre, - la géhenne et la gigue démente des bateaux en feu, par une nuit de brume, sur la mer du Nord - les géantes brousailles de ronces et les hautes coronnes de cimetière...

<< < 900 901 902 903 904 905 906 907 908 909 910 920 930 940 > >>