Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Denis

L'arbre mort
le jour
le contourne


Pont suspendu -
je n'irai pas
au bout du monde













Ce que j'ai trouvé de surprenant dans ces poèmes, ce sont les mots ou phrases du second vers de chaque haïku, qui sont décalés, même a l'opposé selon moi, des premiers et derniers vers du poème.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article