Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Pages

"J e veux écrire ce chant qui pose si souvent ses mains sur mon visage que cela en est un délice." -------> ___________ J e veux décrire cet homme qui pose si souvent ses levres sur mon visage que cela en est un régal link

J'ai trouvé que le recueil de Jean-Claude Dubois donnait une impression de journal intime : il parle à la premiere personne , il exprime explicxitement et ouvertement ses sentiments .. C'est comme si chaque fragment du recueil était était une page , de...

J ’avais le sentiment d’être seul, d’avoir été quitté, de ne pouvoir rien entendre d’autre que ma respiration et mes battements de cœur. Jean-Claude Dubois livre ici ses sentiments et donne une bonne explication sur sa façon de vivre et de ressentir la...

Il est une musique dont on ne se délivre qu'en l'effleurant, comme on devine le lin sur une peau à ce qu'elle à d'insensible. Transformation en haïku : La musique se dévoile le temps du toucher de cette douceur s pontan ée

La partition de B ach est immense et pourtant tout v ient se serrer contre m oi. E lle m'avait vu grandir et me rappelait sans cesse cet e nfant couvert de poussière et de réglisse que j'étais autrefois . pa ges 46-40

Un animal : un chat fin et noir. Une technique de peinture : le vitrail. Un bijou : une bague discrete au saphir bleu nuit. Un outil d'écriture : une grande plume de corbeau. Une couleur de cheveux : brun foncé sans aucun reflet. Un instrument : à corde...

Au-delà de ces murmures et des ces craintes, je vous le demande, qui voudra d'une nuit, qui n'est rien d'autre qu'un peu de terre et de ciel qui ont déplu ? Je ne peut pas expliquer mon choix, mis à part que dans ce seul poème sont réunis une grande partie...

La poésie de Jean-Ckaude Dubois, c'est des sensations, des images et des sons immenses et pleins de beauté. Une sorte de "filtre d'amour" en faveur de la musique auquel je n'ai pu résister.

Si ce recueil était... Un animal ce serait un éphémère Un végétal ce serait un coquelicot Un sentiment ce serait l' envie Un verbe ce serait sentir Une émotion ce serait une larme Un sens ce serait le toucher Un objet ce serait Un métronome Une heure...

L'indifférence de ces visage s Demeure encore aujourd'hui comme les traces brunes d'un vieux miroir tacheté . Elle murmure à tout le monde qu'elle a ressemblé à Chopin, sans son consentement.

Mon poème préféré du recueil se trouve à la page 46 : La partition de Bach est immense et pourtant tout vient se serrer contre moi. Je garde les yeux fermés. J'oublie. Et ceux que j'oublie n' imaginent pas qui m' a demandé de les oublier. Piix Je ne saurais...

1 2 3 4 5 6 > >>