Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

C ette pièce en vers , l'Ecole des Femmes , m'a beaucoup plu . E n effet , malgré la présence d'alexandrins , on la comprend parfaitement . C elle-ci est joué avec une pointe d' humour , ce qui la rend encore plus agréable . D e plus , les acteurs ont...

[...] et où sont les jocondes beautés (qu'en songe avouez-le jadis vous besognâtes) leur suave jardin mûrissant au noir soyeux soleil en leur antre captif? ah les draps blancs des amoureuses fantômes leurs bras sans mains leurs osselets perdus au jeu...

J'ai beaucoup aimé cette pièce, particulièrement parcequ'elle repose sur un quiproquo colossal ! La réussite de la pièce dépend donc du jeu des acteurs, qui interprètent à merveille tantôt la naïveté, tantôt la sottise, tantôt la ruse ou l'embarras.....

Le rêve délicieux. Le rêve est comme une goutte de rosée qui traverse toute l’atmosphère pour arriver dans mon cœur. « étonnement, douceur, joie, tristesse, merveille, bonheur » sont les mots qu’elle connaît. Composé par Fabio Berti. Légende, intensité,...

Pour conjurer la mort Nous avions dormi notre première fois chambre treize où j'avais dormi une dernière fois une dernière fois avec celle qui comme toi n'est plus là plus là celle qui n’est plus là à jamais celle qui est partout sauf là où elle repose...

<< < 900 901 902 903 904 905 906 907 908 909 910 920 930 940 950 > >>