Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Pages

Posée libellule mobile vol d'été d'ailes arrachées à la terre n'osant ni le ciel ni la poussière. Libellule Ce poème parle pour moi non seulement d'une libellule qui hésite à se poser, mais également de l'hésitation d'un être humain. Ni la poussière,...

Dans la valise de Ton ventre est l'océan il y a : -Un lierre -Des moutons et des boeufs -Un seau -Un mot-couteau -Une branche obstinée -Un crapaud furtif -L'étoile abolie -Des fraisiers sanglants -Une chambre vide -Les rues sourdes -Des graines -Des allumettes...

écrire comme traverser la mer déchaînée les murs les morts les monts les mots cherchés pour penser et se dire en passant la Ligne se tenir entre un rêve et à la toute fin femme entre à jamais et par-delà les fissures et les gouffres choisir l'effacement...

Il est des jours sans rives des jours de paupières sur le ciel bleu que les oiseaux la nuit source Soudain l'orient d'une aube l'autre langue en approche.

Le matin qui s'étonne de la voûte à grande eau lavée par la douleur livre aus vents la chambre vide temps de tirer la porte sortir de ses gonds son battant d'amours mortes Champ lexical du temps Champ lexical de la peine Champ lexical de l'émotion

Anne Bihan évoque, dans son poème de la page 45, la vallée de la Houaïlou. Je me suis donc renseignée sur cette vallée qui m'était inconnue. Source Houaïlou est d'abord une commune avant d'être une vallée, elle est située en Nouvelle-Calédonie à 3heures...

Tout au long du recueil, on peut remarquer que l'océan et le monde maritime sont présents dans presque chaque poème: pourquoi avoir fait ce choix ? La mer a t-elle une place particulière dans votre vie ? Source

T rès rapidement, on peut remarquer dans le recueil Ton ventre est l'océan d'Anne Bihan, le thème récurrent de la nature, du monde extérieur : fleuve (l.13) ciel (l.13) île (l.13) iode, goémon, marée (l.13) mer (l.14) vent (l.14) etang (l.20) terres (l.20)...

Moi j'avais cette seule immense envie... Guetter à la lisière dans l'écartèlement des formes sur les rebords, rebonds, tréfonds des rêves altiers de l'autre.

Saisons de ciel soirs pierres promises dans les étangs les étoiles tombent saisons de nuages fous entre les tombes nuit errant au matin vers quels rivages ? saisons de terre écalées ornières à nue dès l'aube abreuvée aux lèvres du monde. Seasons of sky...

Mon poème préféré dans le recueil d'Anne Bihan, Flottilles, est celui de la page 46 : qu'a-t-on à gagner de si précieux pour abandonner à l'âge vieilli et aux sables l'absolu rayonnement de l'enfance ? C'est le poème qui m'a le plus parlé car pour moi...

Dans le poème de la page 39 intitulé Amer II, Anne Bihan évoque la Bavière, j'ai donc voulu me renseigner sur cette région du sud de l'Allemagne. En allemand la bavière se dit Bayern, c'est donc un länder du sud-est de l'allemagne dont la capitale est...

1 2 3 4 5 6 > >>