Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par i-voix

Florilège - Créations 2018-2019

Tout au long de l'année 2018-2019, les lycéen.ne.s i-voix ont partagé en ligne leurs propres créations. En voici quelques exemples.

 

Euterpe, muse de la poésie lyrique et de la musique

Florilège - Créations 2018-2019

A la recherche d'un père 

D'un geste inattendu 

D'une nouvelle ère

De sa venue

A la recherche d'un nous 

D'une envie

D'un tout

De minuit

A la recherche d'un "je"

D'un avenir

D'un enjeu

De rires

A la recherche du temps

Qui fuit 

Qui prend

Qui supplie 

 

(Léa)

Florilège - Créations 2018-2019

Allons ! La marche, le fardeau le désert, l'ennui et la colère.

Arthur Rimbaud

Puisque mon cœur meurt,

Mon âme y voit

Et depuis tes chevilles

Jusqu'au bout de tes ongles,

Quand brillent mes oreilles,

Fondent tes cheveux d'ébène sous ce si grand soleil

Quand moi sous une eau noire, je danse et je danse puis je saute, j’atterris, je m'allonge.

Inspire, expire, tu respires comme un nœud dans l'air

ET LA

Tu cours, tu cours, tu cours, tu cours, tu cours, tu cours, tu cours

Et tu tombes, tombes et tombes.

Tu pleures. une avalanche de larmes sur mes épaules

Et tu parles, tu pleures toujours... Tes sanglots, un javelot dans mon crépuscule...

Aucun de tes défauts ne pourrait être plus parfait

Le vent reste bavard, ouragan, éruption et tsunami

Des millions d'arbres qui s'addressent à moi comme une seule étoile perdue dans une décharge humaine,

Puis vient Madame Violette, dans un flash vert, qui se fait griffe d'un tigre...

Plutôt un panda d'ailleurs, qui joue avec une grue blanche...

Illustration de ma folie

Et corbeau de minuit plongé, perdu dans le noir de la nuit,

Une plume est lâchée

Elle est bien pâle pour un être un fantôme, trop furieuse pour être murmure,

Elle flotte, sereine.

Tic, Tac, Ecoute

5, 4, 3, 2, 1

OH

TROMPETTE, HURLEMENT, ALARME, EXPLOSION, 

Le réveil sonne

Je me réveille hors de ma tête, hors de mon corps, hors de mon lit.

 

(Evann)

Florilège - Créations 2018-2019Florilège - Créations 2018-2019

Kimmo et l'inconnu 

 La barrière dressée avait condamné Kimmo l'adolescent à ressembler à un garçon. Ils l'avaient catalogué. Malaise. Ils auraient pu savoir s'ils s'étaient donné la peine de regarder. Kimmo avait froid. C'était une journée grise. Il était assis contre le vieux mur de brique. A quelques mètres de lui gisait une bicyclette abandonnée. Et voilà. A quelle occasion avait-il perdu ? Il ne s'en souvenait pas. Il se sentait vide. C'est comme ça parfois. Les détails font ces nuances. Ce n'était pas la première fois que mourait quelqu'un qui était anéanti. Des mots résonnaient dans sa tête : "N'oublie pas que tu n'es qu'un homme". Plus facile à dire qu'à faire, pensa-t-il. Il aurait voulu ôter la vérité à ces mots insupportables. Troublé, Kimmo ne réussit pas à se ressaisir. Il se leva, tourna. Il filait maintenant à toute allure le long du vieux mur. Il allait nulle part et partout lorsqu'il entendit son prénom prononcé.

- Kimmo ?

Kimmo ralentit, se tourna pour voir et sourit quand il le reconnut.

- Toi ? 

L'autre lui rendit son sourire. 

- A croire que je te cherchais. Je t'emmène ? 

Un silence accompagné du froid du dehors suivit. Leur regards se croisèrent un instant. 

- C'est que ... commença Kimmo. C'est important. 

- Et alors ? Tout est important. Où est le problème ? répondit l'autre. 

Kimmo, le héros quelconque, fut soudain frappé d'un étrange sentiment et sentit la foudre réparer tout son être. 

 

(Véra)

 

Florilège - Créations 2018-2019

Banal, voire extraordinaire.

L'apocalypse de nos souvenirs 

Extériorise le nuage métaphorique

De nos arrière-pensées.

 

Étrange, hein ? 

 

Décollage imminent vers la Planète gargantuesque.

Des voix, beaucoup de voix, trop de voix...

C'est silencieux.

La fiole des sentiments crée un brouillard blanc

Semblable à celui de Pupille.

Pupille, c'est cette éponge mémoriale,

Celle qui a tout vu, regardé et contemplé.

​​​​​​​Extase fabriquée par l'arôme artificiel des souvenirs folkloriques.

 

Alors oui, c'est bizarre.

Je vous présente Je

 

(Margaux)

 

Florilège - Créations 2018-2019

C'est une mer de bras et de jambes, sur des pieds. C'est un buisson de fesses et de têtes entremêlées. Ce sont des guerriers, leurs lances se croisent et se rangent. Un vin exquis qui sent l'ammoniaque coule des blessures et des morsures.

J'y ai trouvé ma place : pendu aux pieds des nuages.

 

(Pierre-Louis)

Florilège - Créations 2018-2019

 

Qu'est-ce qu'elle est mignonne !

La petite blonde et son grand brun.

Non, pas maintenant.

Petit trot
C'est une poubelle qui dort ...
Roh, il y a plein de mouches !

Galop

Attention ! Un frelon !
Doucement
Trop mignonne !

Toujours obligé de manger la même brindille, vous deux !
C'était incroyable !

Adorable

Elle travaille bien son dos !
Dit donc elle obéit bien
Attend que je te donne l'autorisation.

Il commence à bien travailler son dos !
Mange des trèfles, c'est bon pour la santé !

Tu as vu le vélo ?

Arrêt.

Elle a vraiment de bons pieds.
Au pas.

Regarde où tu marches !

Oh ils sont trop mignons !

Elle t'a carrément rattrapé !
On dirait qu'ils n'ont pas mangé depuis des semaines.
Vraiment la Belle et le Clochard ces deux-là !

D'autres animaux ont le droit de se promener.
N'aie pas peur.

Un faisan !

Un lapin !

Un chien !

Un chat !

Des oiseaux !

Des vaches !

Des moutons !

Des gens qui marchent...

Nous ne sommes pas les seuls humains sur terre.
Recule !
Regarde, c'est tes copines ! Coucou !

C'est la fête !

Non.
Fait attention, ça glisse !


Oui !
Oh ! Comme c'est beau !
Tu reconnais ici ?

La belle herbe !
Ils adorent vraiment le maceron !
Dis donc, Madame !

Il est trop mignon !
Attend.

Ne fonce pas dans le cheval devant.

Quels gourmands !
Ils sont trempés !
Ça se voit qu'il est super content !

Il est trop rigolo !

 

(Anouk)

 

Florilège - Créations 2018-2019

 

Je cours après ce que je ne peux atteindre.

Je poursuis ce qui me fuit.

Je ne peux m’empêcher de désirer l’impossible.

Voilà la contradiction de mon être, 

de mon esprit oxymorique.

Mais voilà l’essence même de l’être humain :

qui enviera toujours ce qu’il ne possédera jamais.

 

(Ilona)

 

Michèle Battut, Anywhere Out of the World, 1988

Florilège - Créations 2018-2019
Florilège - Créations 2018-2019

Un toucan qui parle, des épées qui volent, un océan jaune dans le ciel, un désert de sable violet, une forêt sans arbre, un oiseau rond qui pond des œufs dorés, un trône rien qu'à moi, le mariage de deux étoiles de mer, un dragon rouillé, des pulls roses qui dansent, une falaise d'émeraude, des nuages avec des bras, un nouveau monde, une nuit orageuse, le chant du vent, une course infinie,  des étoiles dans ses yeux, une berceuse bleue, des héros du côté du mal, une fille perdue dans sa tête, un ours à lunettes, une guerre sans merci, un chanteur aux cheveux azur, des monstres à la piscine, un avion qui nage avec eux, des chevaux sauvages dans une étendue de roses, une chevelure pourpre, un poisson vert à la banque, un château en mousse, une injustice cinglante, un lion qui rigole, des lucioles comme seules étoiles, des larmes de haine, des papillons magiques, des pigeons voyageurs, un univers sous la pluie, un feuillage fait de plumes, un public vide, un héritage de mensonge, une nouvelle langue, un garçon aux yeux rouges, des projecteurs vers la lune, des âmes qui dorment, l'aube à 16h47, une pluie d'écailles, une voleuse rousse, la plus belle des routes, un clin d’œil du soleil, les souhaits d'un enfant, la folie de la Terre, un frère jumeau en ballon de baudruche, un diadème de topaze, une horloge avec 14 aiguilles, l'embarra du choix, un marteau qui fait boum, la reine des fées, une fleur écarlate, une rivière de lumière, un pistolet à glaçon, la foi d'un homme, un éclair gelé, 88 constellations, un crabe zébré, la fille de la pluie, le requiem du virtuose, une poudre qui ne se retourne pas, l'hymne de la houle, une nébuleuse virevoltante......

 

(Evann)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article