Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Margaux

Art - Richesses et créations des Amérindiens

Au milieu du XVIème siècle, un débat se tient en Espagne entre Bartolomé de Las Casas et Ginès de Sepúlveda, sur la question des Indiens. Les faits sont reportés dans le roman historique de Jean-Claude Carrière, La Controverse de Valladolid. La notion de l'art chez les peuples primitifs est très vite contestée par les deux hommes : le premier défend la culture, la beauté et les talents des Indiens, tandis que le second affirme que les peuples aztèques sont différents des Européens, qu'ils n'ont pas le sens du "beau".

Comment des barbares sans Dieu ont-ils accompli tant de choses ? Et l'organisation de leur société ? Et leurs parcs d'animaux sauvages ! Mais nous n'avons rien de semblable en Europe ! Absolument rien !

Sepúlveda (pages 120/121)

Pourtant, nombreuses sont les œuvres créées, imaginées, conçues, inventées par les peuples dits primitifs qui, aujourd'hui encore, font partie du patrimoine et de la culture du monde. 

Art - Richesses et créations des Amérindiens

Poterie, joaillerie, sculpture... Voici un aperçu de quelques créations parmi tant d'autres :

LE TOTEM

Art - Richesses et créations des Amérindiens

Le Totem est un poteau en bois sur lequel sont taillées des têtes d'animaux, chacune ayant une valeur symbolique. Les Totems représentent les arbres généalogiques des familles amérindiennes, c'est pourquoi certains poteaux peuvent mesurer plusieurs mètres de haut.

L'ATTRAPE-REVE

Art - Richesses et créations des Amérindiens

Dans la culture amérindienne, les attrape-rêves sont conçus pour empêcher les cauchemars et éloigner les mauvais esprits.

L'ARCHITECTURE

Art - Richesses et créations des Amérindiens

Dans La Controverse de Valladolid, l'architecture, les temples amérindiens sont décrits par Las Casas avec une admiration et une beauté incontestable.

Comment peut-on négliger, mépriser leur architecture ? Parce qu'elle ne ressemble pas à la nôtre ? Parce qu'ils n'ont pas connu la voûte, qui d'ailleurs nous vient des païens ? Mais leurs bâtisses présentaient des proportions, une majesté, une beauté, et même un sens qui peut-être nous échappe !

Las Casas (page 118)

Il renforce d'ailleurs son argument par le biais d'Hernan Cortés, dans une lettre destinée au Roi d'Espagne au moment de l'invasion des conquistadors sur les terres mexicaines.  

Il y a dans cette grande ville des temples, autrement dit demeures d'idoles, d'une fort belle architecture... J'ai compté quarante tours très hautes et admirablement construites...

Cortés (page 118)

LA SCULPTURE

Art - Richesses et créations des Amérindiens

La sculpture, tout aussi décriée par Sepúlveda, est très présente dans les temples amérindiens. Les dieux aztèques sont le plus souvent représentés sous cette forme. La photo ci-dessus montre l'une des nombreuses statues de Quetzalcóatl, divinité aztèque de l'ancien Mexique.

La Controverse de Valladolid met d'ailleurs en évidence une scène (chapitre huitième, page 123) dans laquelle la sculpture est présentée par Sepúlveda, afin de contester la notion du "beau" chez les Indiens. 

Elle surgit d'un coup, la gueule largement fendue sur des hautes dents, peinte en rouge et vert (mais la peinture a souffert du voyage) et terriblement menaçante. Une corolle de plumes de pierre l'entoure. Sculpture violente, monstrueuse même, très fortement équilibrée pourtant ; une image qui semble ramasser en elle seule l'horreur et l'harmonie du monde.

Jean-Claude Carrière (page 123)

A l'unanimité, cette statue est qualifiée de "repoussante" et "affreuse" (ligne124) à l'exception de Las Casas. Pourtant, cette statue, à elle seule, rassemble la culture, l'art, la religion du peuple aztèque et symbolise la vie, l'idéologie des descendants toltèques tel que le résume Las Casas par cette phrase : 

Oui, ils sont de véritables artistes !

Las Casas

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article