Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par i-voix

Le passage de la culture du livre à la civilisation des écrans marque-t-il une transformation aussi essentielle qu'en son temps la révolution Gutenberg ? Peut-on parler de l'avènement d'un nouvel humanisme : un humanisme numérique ? Que nous apprend le projet i-voix sur les métamorphoses en cours ?

Les lycéens d'i-voix, ont mené, sur pad, un atelier de réflexion sur leurs pratiques. Voici, en vrac, une partie de leurs réponses.

De la culture du livre à la civilisation des écrans : de Quentin Metsys aux lycéens d'i-voix ?
De la culture du livre à la civilisation des écrans : de Quentin Metsys aux lycéens d'i-voix ?

De la culture du livre à la civilisation des écrans : de Quentin Metsys aux lycéens d'i-voix ?

QUESTION 7/9 :

En quoi le numérique transforme-t-il notre rapport aux autres ?

 

  • Je pense que notre rapport aux autres est différent à travers un écran car nous sommes en relation avec beaucoup de gens par différents supports comme la visio conférence, les commentaires d'i-voix et autres réseaux pour communiquer. Les artistes sur lesquels nous travaillions nous répondent parfois et cette relation d'élève à écrivain est très importante car elle établit une relation d'intérêt de l'élève envers l'écrivain et une relation d'appréciation de cet intérêt de l'écrivain envers l'élève.
  • Nous écrivons pour nos amis et de parfaits inconnus.
  • Nous dialoguons avec des écrivains/poètes qui écrivent des livres sur papier, et d'autres qui écrivent en ligne, je n'avais jamais remarqué que la littérature pouvait vraiment se faire en ligne
  • Avec i-voix n'importe qui en lisant un article peut tout de suite s'identifier, nous écrivons à la fois pour nous mais aussi pour les autres.
  • Grace au numérique tout est beaucoup plus direct, on peut découvrir des travaux dans l'instant, et la connexion est permanente. Cet usage permet d'utiliser la technologie nouvelle pour moderniser l'apprentissage et se renseigner directement sans avoir le besoin de se rendre dans une librairie ou un musée. C'est un gain de temps exceptionnel.
  • Grâce aux réseaux sociaux, on peut communiquer, plus besoin de se déplacer. I-voix nous permet de partager avec des italiens, ce qui est quand même exceptionnel !
  • Nous faisons plus attention car on sait que ce n'est pas juste un professeur qui va nous lire, mais aussi des inconnus, des poètes, des auteurs…
  • L'échange de nos points de vue sur certaines œuvres se fait beaucoup plus facilement.
  • On développe un esprit critique et sur les autres, on apprend de leurs connaissances, de leur façon de voir les choses, on apprend d'eux à travers leurs travaux.
  • On peut exprimer nos idées, notre point de vue sur quelque chose et le confronter au autres.
  • Pour moi, internet est un lieu ou l'on peut faire de nouvelles rencontres, et donc apprendre a connaitre de nouvelles cultures, et donc apprendre à être plus tolérant, c'est une bonne chose. Lire les œuvras d'autres internautes permet de développer son esprit critique ainsi que son ouverture d'esprit.
  • Internet permet de s'ouvrir aux autres (pas trop quand même faites gaffe !) de tout âge et de toute nationalité, ce qui favorise les échanges entre les pays.
De l'humanisme à l'humanisme numérique 7/9 - Les autres
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article