Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Mona

Bandeau Gargantua Magazine

 

 

Une abbaye violemment défendue.

13.622 pilleurs tués.

 

 ____Un grand nombre d'habitants de Lerné, sur ordre de Picrochole, leur roi, attaquèrent hier l'abbaye de Seuilly, après avoir tout dévasté sur leur passage, n'épargnant rien ni personne. A l'entente du bruit, Frère Jean des Entommeures, un jeune moine courageux, fier et pimpant, surgit, et, à la vue des vignes abbatiales massacrées, saisit le bâton de la croix et se mit à cogner sur ses ennemis. Le carnage est époustouflant : des hommes ont été retrouvés égorgés, écervelés, décapités, sans bras ni jambes, le visage mutilé, le dos brisé... D'autres ont le torse ou le ventre transpercé d'un coup de bâton. Des estomacs, des cerveaux, des intestins, des bras, des jambes, des têtes, ornent désormais le sol des vignes de cette abbaye.

Nous avons recueilli les propos d'un moine présent lors de l'attaque, Frère Georges :

______« Ce fut un merveilleux carnage ! Frère Jean menait les troupes de manière très libre, chacun frappait qui bon lui semblait, tous les pilleurs hurlaient, appelant un dieu ou un saint, en vain. Frère Jean est un moine très courageux, il n'a pas hésité un instant à se lancer à la poursuite des ennemis. On pourrait croire qu'il a été brutal lors de cette attaque, c'est vrai, mais les hommes de Picrochole ruinaient nos vignes, personne n'aurait eu une meilleure réaction que notre cher Frère Jean. Celui-ci ne s'arrêta devant rien, ni personne. Aucune prière n'eut raison de lui durant cette attaque, les blessés appelaient, comme je vous le disais, des milliers de saints différents, mais notre bon moine les achevait d'un coup de son bâton. Ce dernier est d'ailleurs une arme redoutable, mais pourtant bien sous-estimée. Qui eut cru que ce simple bâton de croix tuerait plus de treize mille hommes ? Certains de nos Frères pensent que se battre avec un objet religieux était un bien mauvaise idée, mais, personnellement, je considère que si le Seigneur l'a mis à cet instant dans la main de Frère Jean, c'est qu'Il trouvait qu'il n'y avait alors pas de meilleure arme pour défendre notre abbaye ! »

Un second moine, qui a souhaité resté anonyme, nous donne son avis sur la chose :

______« Comme le disait précédemment Frère Georges, cette attaque a été très bien menée, Frère Jean est un moine parfait et un combattant hors pair, mais tout de même ! On n'égorge pas un homme avec un bâton de croix ! C'est une offense à notre Seigneur qui nous donne la vie ! Ce bâton de croix est un moyen de Le remercier de nous avoir permis de vivre, il est inadmissible que l'on retire la vie avec un objet d'une telle valeur ! »

 Les avis sur cette attaque restent donc partagés au sein de l'abbaye.

 N

ous aurions aimé pouvoir recueillir la déclaration d'un des hommes de Picrochole ayant combattu les moines de Seuilly, mais, malheureusement, les quelques rares survivants ont fuit le pays aussi rapidement que possible...

 

MassacreSaintBarthelemy.jpg

Source image

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mona 27/10/2011 13:25



Quel enthousiasme Julien ! Merci :)



Julien 27/10/2011 08:22


OUIIIII, super, très bon !! :)