Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Corentin M. Florian

Tous-des-sauvages--.png

 

En  1454, le pape Nicolas V décide de coloniser différents peuples dit "sauvages" au nom de la religion (selon la Bible, les noirs par exemple seraient les descendant du fils maudit de Noé : Cham). Suite à la découverte des Amériques par Christophe Colomb en 1492, le clergé espagnol suivit les directives de Rome et lança une vague de colonisation au Mexique, au Brésil, ainsi que dans d'autres pays d'Amérique latine. Les combats entre les conquistadors et les peuples indigènes furent sanglants mais grâce à leurs supériorité numérique et à leurs armes à feu, les Espagnols parvinrent à asservir l'Amérique du Sud et le Mexique. La véritable raison de cette colonisation n'était pas religieuse mais économique. En effet, suite à l’Évangélisation de nombreux peuples latins et aux massacres des insoumis, les conquistadors se lancèrent dans la culture et le commerce de plantes locales (vanilles, tomates, maïs) et surtout pillèrent les ressources naturelles des Amérindiens (or, pierres précieuses). Ils en profitèrent également pour vendre de nombreux objets appartenant à différentes tribus locales (masques, poteries, etc...) et s'enrichirent considérablement durant des années. Une grande partie de l'argent gagné par les conquistadors revint au clergé, et c'est ainsi, par le massacre de nombreux peuples indigènes (africains ou amérindiens), que l'Eglise catholique européenne s'est toujours enrichie.


Conquistadore 5

La rencontre entre les Conquistadors et les Amérindiens ne s'est évidemment pas bien passée. En effet, avec des troupes bien inférieures en nombre à celles des empires auxquels ils s'attaquèrent, les Conquistadors parvinrent à soumettre et à éliminer les plus puissants souverains. Il étaient aidés par une supériorité technologique, une détermination sans faille et des circonstances politiques entièrement favorables. Dans La controverse de Valladolid, il y a un extrait du film oû le clergé va débattre de l'humanité ou de la sauvagerie des Amérindiens. Le fait de prouver qu'au sens religieux du terme ils ont une âme et qu'ils sont humains va leur éviter l'esclavage mais ça ne va empêcher les massacres. Dans les vitrines de cette salle, on trouve de nombreux costumes de carnaval et des tableaux qui représentent les invasions des Conquistadors. On va donc finalement extérioriser un certain traumatisme en rejouant le passé, l'histoire avec les costumes de carnaval, les masques et les tableaux. Cela sert à exorciser le choc moral des massacres et d'une histoire collective qui a fait beaucoup de morts et provoqué énormément de souffrances.


Florian-0073.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MLB 27/10/2013 17:34


Pertinent et soigné !