Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Thomas

  

  Cher Roman,

 

lorsque j’'ai parcouru tes vers un sentiment étrange s'est emparé moi, alors que je tentais de comprendre les lignes obscures qui te composent. Il m’est apparu dans un élan de lucidité, qu’''il n’y avait en fait rien à  y  comprendre,  que le récit magique d'une jeunesse  passée à goûter les plaisirs de la vie. Et je me suis reconnu, moi et toute la jeunesse de nos jours, dans tes vers, pourtant  écrits il y a plus de 140 années! «  On n'est pas sérieux, quand on a dix-sept ans » : cela est sûrement vrai, aujourd’hui autant que naguère lorsque tu fus couché sur le papier, est-ce pour cela que je me retrouve dans tes mots ? Sûrement.


Je te remercie Roman de m’avoir fait voyager

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article