Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Premières impressions de lecture autour du poème en prose "Aube" d'Arthur Rimbaud Aube J'ai embrassé l'aube d'été. Rien ne bougeait encore au front des palais. L'eau était morte. Les camps d'ombre ne quittaient pas la route du bois. J'ai marché, réveillant...

Source Aube J'ai embrassé l'aube d'été. Rien ne bougeait encore au front des palais. L'eau était morte. Les camps d'ombre ne quittaient pas la route du bois. J'ai marché, réveillant les haleines vives et tièdes, et les pierreries regardèrent, et les ailes...

source J 'ai choisi de vous présenter un poème d'Arthur Rimbaud qui m'a beaucoup plu. Mystique Sur la pente du talus les anges tournent leurs robes de laine dans les herbages d’acier et d’émeraude. Des prés de flammes bondissent jusqu’au sommet du mamelon....

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>