Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Sophie

LA SEINE A RENCONTRÉ PARIS

 

Qui est là
toujours là dans la ville
et qui pourtant sans cesse arrive
et qui pourtant sans cesse s'en va
C'est un fleuve répond un enfant
un devineur de devinettes.
Et puis l'oeil brillant il ajoute
et le fleuve s'appelle la Seine
quand la ville s'appelle Paris
et la Seine c'est comme une personne
des fois elle court elle va très vite
elle presse le pas quand tombe le soir
des fois au printemps elle s'arrête et
vous regarde comme un miroir.
Et elle pleure si vous pleurez
ou sourit pour vous consoler
et toujours elle éclate de rire quand
arrive le soleil d'été...  


 


  Afficher les informations sur l'image

 



 

                J'ai choisi ce poéme de Prévert , car il décrit Paris, ici comme personne . La Seine prend toute son importance sous les traits d'une personne sensible et attentive, cela rend Paris encore plus magique...


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

MLB 07/01/2009 18:21

Beau poème, mais il est en vers (= des vers libres puisque sans rimes et de longueur inégale) et non en prose ...
A retitrer donc et à classer dans la catégorie "Lectures personnelles"...