Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edith et Audrey

Impression de spectateur - Arturo Ui

Le discours de fin de la pièce « prononcé » par Arturo Ui fut pour nous le moment clé de la pièce. Ce discours, politique, est en fait muet et est accompagné de la célèbre Camina Burana. Arturo Ui se présente aux élections et derrière lui se trouvent ses soutiens politiques qui agitent des drapeaux imaginaires et applaudissent. Le décor est une grande salle recouverte de drapeaux français avec un écran aux couleurs françaises où est inscrite la nouvelle devise : Identité, Inégalité, Autorité.

 

Tout d'abord, ce discours est une parodie car le discours du personnage d'Arturo Ui a pour but de tourner en ridicule ceux des politiques réels. Nous avons remarqué une reprise des éléments du discours politique : la devise, les soutiens qui agitent frénétiquement des drapeaux invisibles et qui applaudissent avec entrain, les gestes éloquents d'Arturo Ui pour se faire comprendre du public et le motiver à voter pour lui. La musique, Camina Burana, accentue le côté ridiculement solennel du discours.

Ensuite, nous allons aborder l'ascencion d'Arturo Ui qui n'est pas singulière car nous pouvons observer la montée au pouvoir de certains politiques qui pourraient être des personnes dangereuses pour le pays dans notre société d'aujourd'hui ou même dans l'histoire du monde. Arturo Ui dans son cas, a bénéficié d'une ascencion fulgurante grâce à de multiples magouilles (mafia) et violences (meutres, menaces...) envers ceux qui barraient son chemin.

Selon nous, le discours d'Arturo Ui représente parfaitement les discours des politiques qui entraînent, par le biais de ceux-ci, les populations partisanes sans même besoin de parler ! Nous avons beaucoup apprécié la tournure en ridicule par la parodie 

 

Commenter cet article