Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Constance.

Décapitation-  Fontaine de Neptune

Informations

La fontaine de Neptune ( 1560-1575) célèbre les victoires navales de Cosme Ier de Médicis. Elle se compose de divinité marines, d'annimaux en bronze et au milieu on trouve Neptune ( Poséidon en grec) en marbre de Carare. Cette statue est réalisée par bartolomeo Ammannati (Sculpteur et architecte italien (Settignano 1511-Florence 1592).Formé auprès de Vignole, maniériste, il réalisa, à Florence, la cour du palais Pitti en 1560, le pont Santa ; Trinità et la fontaine de Neptune ; à Rome, le collège des jésuites en 1582.) et fut assez critiquée des contemporains. Ainsi, Michel Ange aurait dit " Ammannati Ammannati, tu as gâché un si beau marbre". Aux pieds de Neptune, on trouve les satue de Scylla et de Charybde.

 

Analyse

En quoi cette oeuvre est-elle caractéristique de la Renaissance dans son contenu et/ou dans sa forme ?

Nous pouvons remarquer que les proportions sont assez véritables. En effet, la taille de Neptune correspond à celle d'un humain. De plus, les formes du corps sont respectées. Les traits/expressions des personnages autours de la statue est vraiment très expressifs/ves comme s’ils étaient vivants. Neptune est au centre, il est le premier qu'on aperçoit

 

Tirade de Lorenzo adressée à la statue

 

On dit que la voix de la mer parle à l'âme, écouteras-tu une âme inondée comme la mienne? Ou pire, m'aideras-tu? Quel effet cela te fait d'être au centre de l'attention, toi qui es si beau, si fort, si puissant ? Suis-je bon ? Suis-je mauvais ? Suis-je bénit ou bien maudit ? La vie m'est bien dure  et  j'avais espéré au plus profond de moi-même de la retrouver. J'avais tendu les bras pour l'étreindre encore une fois ... Et pourtant, je ne vois que toi. SEULEMENT TOI. Le sais-tu? Ton marbre est aussi lourd que la douleur humaine. Ciel ! Mes yeux sont humides ! Est-ce toi Lorenzo ? Lorenzo où es-tu ? Où te caches-tu ? Que dois-je faire? Trouble fatal, mon âme est torturée! Neptune c'est ça ? Fais attention à ton marbre, chaque mot contient une douce épine qui attend le bon moment pour transpercer. Vois-tu, les Hommes sont corrompus, à l'intérieur de leusr misérables têtes se trouve une colonie entière ? L'Homme est féroce, aussi féroce que tes chevaux, il peut retirer la vie de quelqu'un sous prétexte qu'il en a l'envie ! Tout est illusion, les mots, les mots, ont-ils un sens même si on les prononçe ? Pourquoi me regardes-tu comme ça? Que t'arrive t-il? Tu es si pâle ... Suis-je allé trop loin? Allez, regardez moi, regardez moi ! Ta tête mériterait d'être sur le sol !  Calme toi Lorenzaccio, es-tu Satan? Arrête, même  ton miroir te hait. Chères Nymphes, ne me regardez point comme cela, je fais le mal pour mon bien, et cela ne s'arrête  pas encore. Je suis en train de tomber, et la chute se fait inévitable. Le vide autour de moi, le vide en moi. Peux-tu me prendre dans tes bras? M'attraper et me murmurer que sous mes pieds la terre est ferme? Sais tu que le meilleur moyen pour éviter le monde est la mort ? Alors... Peut être que je devrais t'ôter la vie, la mort est le plus beau et le plus humble cadeau que je puisse te faire. Si je te tue, est-ce que Lorenzo reviendra? Ma vertu me reviendra-t-elle aussi? (il sort son épée et l'observe attentivement) Qu'en pense tu? « Mon mignon « : Voilà deux mots qui me manqueront. Observez, regardez votre Dieu impuissant devant la volonté d'un simple Homme ! (Il lui coupe violemment la tête)

 

Cliquez ci-dessus pour écouter la tirade de Lorenzo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Laura-Louise 13/05/2016 10:46

Magnifique monologue !