Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Louise

 

 

 


 

J'ai choisi Valentine de Justice pour accompagner le passage de la rencontre entre Magnus et May. En effet, le rythme, les sons à la fois calmes et joyeux s'accordent bien à ce moment, tout comme le titre de la chanson qui renvoie également à l'amour.

 

 

 

 

Pour illustrer le moment où Magnus réalise qui est réellement son père (il est enfant et se nomme encore Franz-Georg) et les crimes de celui-ci, je choisirais Peace Of Mind de Selah Sue. En effet, les paroles de la chanson ("Peace in the mind is the only way to discover you're a murderer, murderer (...)" rappellent la déception, la tristesse et la colère que ressent Magnus à l'égard de son père.

 

 

 

 

 

Puis, ensuite, vient la mort de May : j'ai choisi d'associer cette chanson au moment où May et Terence sont seuls dans la chambre, allongés l'un face à l'autre, juste avant que May ne meure. Les paroles disent "Take it slow, take it easy on me, shed some light, shed some light on things" et je trouve qu'elles traduisent bien le dernier instant de May, où elle et Terence se retrouvent, à la fois apaisés et effondrés de tristesse.

 

 

 

 

Please Don't accompagnerait bien le passage où Magnus et les proches de May dispersent ses cendres du haut d'une montgolfière. Il n'y a pas de parolesmais ce n'est pas un problème, au conrtraire car cela traduit le vide de mots qui se creuse en Magnus. Les sons sont simples, tristes (évidemment) et aériens, légers, ce qui s'accorde bien au lieu : une montgolfière au milieu du ciel.

 

 

 

 

Pour le passage racontant la première nuit de Magnus et Peggy ensemble, je choisirais Nightcall de Kavinsky. Dans ce passage, Magnus découvre le corps de Peggy et est bouleversé : des centaines de pensées et de souvenirs, surtout concernant May, l'assaillent et il ne peut résister à leur appel. C'est comme si, d'une certaine façon, May lui rappelait sa présence, l'appelait, comme c'est le cas dans la chanson. Les paroles du refrain ("There's something inside you, it's hard to explain") traduisent aussi la personne qu'est Magnus, chargé de souvenirs flous ou cachés, inexpliquables.

 

 

 

 

Tetra serait associée au moment où Magnus reconnaît son père, dans un restaurant de Vienne. La mélodie et les sons de la chanson représentent bien ce passage, notamment grâce la mélodie baroque, qui rappelle la musique classique, et donc Clemens Dunkeltal, qui sait en chanter plusieurs airs.

 

 

 

 

 

 

Du même artiste, je choisirais Night que j'associerais au passage où Magnus est enfermé dans sa grange du Morvan, durant toute une nuit, et essaie inlassablement de se souvenir de son nom.

 

 

 

 

   

Pour finir, j'ai choisi I Follow Rivers de Lykke Li, pour accompagner la fin du livre, lorsque Magnus décide de reprendre sa quête de lui-même et de son passé. Bien qu'il s'agisse d'une chanson sur l'amour, les paroles peuvent être transposées à la scène et concordent parfaitement avec la situation :


"You're my river running high, run deep run wild

I, I follow, I follow you deep sea baby, I follow you"


C'est comme si Magnus laissait May, Peggy, toutes les personnes qu'il a aimées, ou du moins leur souvenir, le guider.


Comme s'il "suivait" ses souvenirs jusqu'à d'autres pays, d'autres endroits. 

 

Commenter cet article