Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Nina

dessin d'un Lorenzaccio moderne que j'ai réalisé

dessin d'un Lorenzaccio moderne que j'ai réalisé

Sur ce dessin, l'esprit de Lorenzo nous est ouvert. 

Lorenzaccio est l'un des personnage les plus complexes et difficiles à cerner du théâtre.

En effet, rien qu'en son esprit, on peut voir que le jeune homme est partagé entre divers caractères, ce qui le rend d'autant plus ambigu. 

Par exemple, l'innocence de son enfance, où sa seule préoccupation étaient les livres sur l'histoire romaine et les études (comme nous le dit Marie, sa mère, à l'acte I scène 6 : "ce ne sera jamais un guerrier mon Renzo, disais-je en le voyant rentrer du collège, baigné de sueur, avec ses gros livres sous le bras") nous prouve que le personnage a bien changé depuis son enfance. Ainsi on peut se demander d'où lui vient cette haine, sachant que son début de vie n'était que pureté et innocence, représentés ici par l'ange, qui en est leur symbole.

Mais aussi, Lorenzo est un homme solitaire : en effet, on remarque que personne ne l'apprécie vraiment, pas même les gens de son rang. Sa mère, ne reconnaît plus son enfant, qu'elle chérissait tant autrefois, mais on observe également que sa présence est souvent dérangeante pour les autres personnages. De plus, tout au long de la pièce Lorenzo n'apparaît pas dans toutes les scènes, ce qui nous prouve qu'il est mis à l'écart de la société qui l'entoure, sans doute dû à la réputation qui court derrière lui. Cette solitude et ce désespoir sont ici représentés par une larme.

De surcroît, cette image d'ivrogne, de personnage immoral ou vicieux suit Lorenzaccio où qu'il aille. On en vient même à la conclusion que cela est presque un masque, derrière lequel il se cache pour accomplir son devoir : rétablir une république en tuant son tyran de cousin : Alexandre de Médicis. Ainsi, le masque florentin à l'intérieur de son esprit caractérise l'une des facettes de cet Homme, et le poing serré, sa volonté d'accomplir ses objectifs.

De ce fait,  Lorenzo est un personnage ayant un désir de vengeance, de meurtre qui le hante. C'est pour cela, que sur son vêtement il y a une inscription de LA HAINE, (qui est un clin d’œil au film dramatique de Mathieu Kassovitz, où le personnage de Vinz, joué par Vincent Cassel, tient lui aussi à tuer son ennemi )...

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article