Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Véra

Voyage - Le Chiapas

Reportage géographique et historique

au Chiapas

Rien n'est pour toujours sur cette Terre.

Proverbe Aztèque

       Dans La Controverse de Valladolid, l’un des deux protagonistes principaux, Bartolomé de Las Casas dit vivre dans le Nouveau Monde. Il est précisé qu’il dirige le diocèse du Chiapas, état de l’actuel Mexique. Et en effet, dans les faits historiques, il est mentionné que le véritable Bartolomé de Las Casas fut évêque de San Cristobal, la capitale culturelle du Chiapas au 16èmesiècle et que la ville fut renommée plus tard San Cristobal de Las Casas. Quelles sont les autres caractéristiques de ce lieu chargé d’Histoire ? Quelles sont les civilisations qui ont vécues sur ses terres, du temps de Las Casas à nos jours ? Quels ruines de celles-ci nous sont parvenues à travers les fouilles et les découvertes durant l’Histoire ? Reportage géographique et historique sur l’état du Chiapas et enquêtes sur les civilisations mayas disparues.

 

       L'Etat du Chiapas se trouve dans le sud-est du Mexique. Son relief est fortement contrasté et son territoire peut être divisé en quatre zones : Les vallées centrales, la côte, les montagnes et la forêt tropicale. Le Chiapas possède un climat océanique chaud avec un hiver sec. Il est conseillé aux voyageurs de s'y rendre vers les mois d'Août ou Septembre. Le Chiapas est aujourd'hui une destination de voyage très attrayante car de nombreuses choses y sont à découvrir : l'héritage des Mayas y cohabitent étroitement avec celui laissé par les conquistadors Espagnols, le tout dans des paysages naturels magnifiques. Plusieurs sites archéologiques sont également visitables pour les férus d'Histoire ou les simples amateurs d'exploration. Des pyramides perdues au milieu de la jungle feront de votre voyage un véritable périple à travers le temps, sans oublier le décor magnifique et ses cascades spectaculaires qui vous entoureront. 

Situation géographique du Chiapas et sites touristiques (Images libres de droits)
Situation géographique du Chiapas et sites touristiques (Images libres de droits)Situation géographique du Chiapas et sites touristiques (Images libres de droits)

Situation géographique du Chiapas et sites touristiques (Images libres de droits)

      Un Peu d'Histoire :

 

        A l’époque précolombienne (environ 1000 avant J.C. à 1000 après J.C.) le Chiapas faisait partie de la sphère Maya de la Méso-Amérique. Puis à l’époque Classique, de prestigieuses cités Mayas comme Tonina, Palenque ou Bonampak connurent leur apogée dans le nord du Chiapas. Durant cette période, la civilisation Maya était en effet divisée en de nombreuses cités-Etats de la même manière que l’était la Grèce Antique ou même l’Italie de la Renaissance. Il existait de fortes rivalités entre ces cités mais également de nombreuses alliances militaires. Encore une fois on retrouve donc des similitudes avec l’Histoire de la Grèce Antique et ses cités rivales. Néanmoins, il y eut plusieurs tentatives d’unification de la civilisation Maya notamment pendant la période Post-Classique. L’une d’elle a été concrétisée avec la création de la grande cité de Mayapan et dont le but était d’unifier et de fédérer les différents états Mayas. Malheureusement ce projet ne parviendra pas à voir le jour et cette cité s’éteindra dans la violence. Juste avant la conquête Espagnole, l’ethnie dominante du Chiapas était un peuple nommé les Chiapanèques. Il s’agissait d’une population belliqueuse, en conflit constant avec ses voisins Mayas. 

      

       Mais revenons maintenant aux incroyables cités mayas qui ont prospéré en ces lieux. L’une d’entre elle en particulier nous intéresse par sa puissance, sa richesse et son intérêt archéologique : Tonina. Cette cité voilée de mystère, située dans le Chiapas, est l’endroit où l’on a retrouvé et daté les dernières traces d’activités de la grande civilisation Maya. Des inscriptions et des stèles remontent à l’année 909. Nul ne sait quels évènements se sont ensuite déroulés. Comment cette cité jadis très influente, qui comptait près de treize temples et huit palais et qui avait réussi à mettre à sac sa grande rivale Palemque plusieurs fois a-t-elle fini par s’éteindre brutalement ? Un vide étrange a été constaté entre 909 et 1808, date de la première description des vestiges de la cité. Les conquistadors Espagnols, connus pour leur brutalité envers les populations indiennes du Nouveau Monde comme on peut le voir dans le livre, n'y sont cette fois-ci pour rien : En effet à leur arrivée, Tonina semblait déjà abandonnée depuis longtemps puis dévorée par la forêt équatoriale. Nous n'avons donc aucune réponse pour l'instant concernant la mystérieuse disparition des habitants et il faut se contenter de contempler les vieilles pierres de Tonina noyées dans la verdure en guettant les clins d'oeils du passé, comme la fabuleuse découverte d'un sarcophage vieux de plus de mille ans en 2010. Il faut tout de même apprécier à juste titre le formidable pied de nez de cette cité oubliée : elle est une des seules à avoir su tenir en échec des générations de chercheurs du monde entier. 

Sources : 

Atlas des Lieux Maudits aux éditions Arthaud - Olivier le Carrer

SourceImageCarte

Tout sur l'archéologie aux éditions Flammarion

La Méso-Amérique, entre fascination et fantasme - D-Mystif 

Wikipédia - Le Chiapas

Wkipédia - Histoire du Chiapas

La Petite Valise d'Aurélie - Blog de Voyage 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article