Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Lauriane

Réflexion - Le Jeu de l'Amour et du Hasard

Dans la pièce de théâtre de Marivaux, de nombreuses questions de l'ordre social sont posées. 

J'aimerais ici soulever un point qui m'a quelque peu contrariée : est-ce que l'amour dépend de la classe sociale ?

Silvia, semblait quelque peu réticente à Dorante sous leurs masques respectifs, bien qu'il ne la laissait pas indifférente, elle restait plutôt froide mais au moment même où il lui révèle son identité, son discours change précipitamment. 

" Silvia : Votre situation est neuve assurément ! Mais, Monsieur, je vous fais d'abord mes excuses de tout ce que mes discours ont pu avoir d'irrégulier dans nos entretiens."

Elle insistait sur le fait de vouloir son départ, et lorsqu'elle apprit sa condition, elle dit :

" Silvia : Nous nous reverrons" 

Son changement de discours brutal me pousse donc à me demander ce qu'aurait été l'histoire s'il n'avait jamais révélé son identité, et je pense qu'elle l'aurait éconduit. 

 

Image

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jean 28/02/2021 20:58

Effectivement cette question est bien interessante et pertitinente a vrai dire tu as probablement raison dans cette epoque les condition social est ce que a notre epoque est la quette de la fortune pour quelqu'un de noble au 18 eme siecle sa vie etais reussie a partir du moment ou se titre lui est accorder donc il est important a garder sa en tete parce que dans l'histoire l'interet est de voir la reaction de chaque personnage avec cette question combien serait pret a renoncer a leur titre est a leur bien pour un amour veritable et tout le long de la pièce il etait impossible pour silvia de marier dorante un valet elle cherchais principalement a stoper sont mariage avec arlequin avant effectivement que dorante lui revelle qui il est veritablement et que un amour avec dorante lui est envisagable la ou avec arelequin il ne l'etait pas