Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par i-voix

i-voix aux mains d'argent 2016-2017 - Florilège 7

Effraction, immersion, contraction, dilatation, substitution : tout au long de l'année, les lycéens d'i-voix ont aimé couper-coller-insérer-remplacer... dans des oeuvres variées.

 

A la manière des cut-up de William Burroughs, des cadavres exquis surréalistes, des centons oulipiens, des MashUp vidéos, ils explorent ainsi, à l'ère du numérique, une façon originale de s'approprier des textes littéraires et d'en créer de nouveaux. Cette activité, ludique et pédagogique, permet de comprendre de l'intérieur l'univers d'un auteur, de faire résonner en soi ses mots, de partager les sensibilités et les imaginaires, de travailler la langue, de faire jaillir de soi des éclats de poésie. Alors peut-être la littérature retrouve son pouvoir de vibration et de façonnement.

 

Saurez-vous reconnaître les oeuvres qu'ils ont ainsi goulûment dépecées, chirurgicalement charcutées, poétiquement électrocutées ?...

Tim Burton - Edward aux mains d'argent

Image originelle : Tim Burton - Edward aux mains d'argent

i-voix aux mains d'argent 2016-2017 - Florilège 7

 

Au revers

et sous les mains

une page blanche

des rêves

les lèvres courent

et tâtonnent

seulement

le silence crisse

trop tard

le cœur engourdi

 

(Edith)

i-voix aux mains d'argent 2016-2017 - Florilège 7

 

J'habite un candélabre vénéneux de velours opalin, silencieusement pourpre, parmi la poussière du temps.

J'y vois le gouffre de mon œil ; et la sphère, sur terre, en extase.

Le dragon noir crème m'emporte dans sa nébuleuse et inspire mes acides orgasmes.

Me voici, soleil, j'explose dans un bouquet de suc toxique.

 

(Lara)

 

 

Un arbre dans la nuit

Dans l'hivernale nuit

Tout grelottant d'étoiles

Se met à écouter

Une source à ses pieds

C'est là

Derrière le rideau

Des larmes

Sur la huitième note de la gamme

Qu'il se met à chanter

Quelques trilles du paradis

 

(Gwenc'hlan)

 

i-voix aux mains d'argent 2016-2017 - Florilège 7

Tu ne demandes plus rien à ton agenda

plus jamais

tu vis chaque instant chaque rencontre

jusqu'à ce vol de papillons dans ton ventre

alors tu t'exiles du monde

vers les grandes aventures

à l'inattendu du plus inattendu

 

(Margaux)

 

 

Ta langue dans sa folie comme si je pense à ton corps et mes fleurs les promesses de ce rubis jour à nuit quant à la tienne dont je ne quitte pas, à ma langue que tu domptes c'est un écureuil à t'éveiller comme je pense à ta douceur qui pays fleuri un tipi une case un igloo où je suis sous tes pas endormi avec boire la dernière bouteille

 

(Audrey)

 

i-voix aux mains d'argent 2016-2017 - Florilège 7

 

L'avant-midi, on se place de Strasbourg.

Puis Benoît m'île d'Oléron et l'arsenal. Je la Bellevue, je la Siam.

L'après matin, on se Pont de Recouvrance et la Tour Tanguy. On se Penfeld, on se Hôtel de ville.

Je lui Brest centre, rive droite. Elle se place Saint- Marc et de l'Europe.

Elle se rue et je m'avenue. Je me square, elle s'esplanade. On se tours Lambézellec. On s'entour, se demi-tour, se détour par le parc botanique du vallon du Stang- alar. Océanopolis.

On se catégoriquement. On se définitivement.

 

(Aurélie)

 

 

les bulles se soudent

près d'une mère attentionnée et honorable

au bord de la mer ces choses volent

près du Paradis

un savon joyeux et pailleté les réconforte

dont le glissement (le souvenir)

respire        flotte

le souvenir heureux

 

(Pauline)

 

Où commence le rangement ? Rangement de matériel, comment ranger ? Où ?

Ne jamais penser à la défaite ou à la victoire durant la partie mais uniquement au point que l'on joue.

Oui, jouer.

Le rangement peut devenir un je. De n'importe quelle manière. Un jeu collectif, ou un je individuel.

Pas de modifications des règles.

 

(Juliette G)

Commenter cet article