Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Mathis

 

Qui ne sait, des mots, trouver l'audacieuse peau
Et dans sa chair, et dans son âme, et dans son coeur
Prendre partie de page, y glisse de rancœur.
L'un prince des tymbales, et l'autre en un repos
Farcit de ses délices la frise parcelle
Pour jamais oublier que noire est la pucelle.

Dans son arbre, les chants s'entendent et rouspètent
Pour quelque pluie de bois. L'un prend la fuite et rêve
Que de sa blanche main jaillisse quelque sève
Sans que jamais, croisés, les mots ne se répètent
Jusqu'un beau jour où fleur descend de son trais gras.
Dans les cieux levants, la parole sera,
Alors, tremblant et frêle, un vieux dira "Cher,
La phrase n'occit pas si l'on y voit la mer"

 

Création - Écrire

Commenter cet article

Kathleen 22/03/2017 17:36

Vraiment super sympa ! J'ai beaucoup aimé le rythme, les images et le thème de ton poème ! Je suis impressionnée ! :D