Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Olivia

"Tu viens et le jour s'arrête. L'espace d'un battement de cils, c'est là. Comme si au verdict de chaque instant répondait un signe invisible. Ou qu'il suffisait d'un mot pour que tout ne soit qu'un seul éclat, la chambre, le monde, le vide de nos images. Le soleil revient de loin."

"Tu viens et le jour s'arrête. L'espace d'un battement de cils, c'est là. Comme si au verdict de chaque instant répondait un signe invisible. Ou qu'il suffisait d'un mot pour que tout ne soit qu'un seul éclat, la chambre, le monde, le vide de nos images. Le soleil revient de loin."

Mon poème préféré du receuil Entre corps et pensée de Jacques Ancet est celui-ci. Pour moi ce poème exprime des émotions fortes, avec des mots forts. J'ai beaucoup aimé les expressions utilisées comme "Tu viens et le jour s'arrête" mais plus particulièrement "le soleil revient de loin", en lisant je me suis imaginé que la première phrase désignait la nuit ; la nuit vient donc le jour s'arrête, et en suite qu'une nouvelle journée commençait ; le soleil revient et "de loin" puisque la nuit est longue. D'autre part, le fait d'avoir mis à la suite les mots "chambre" et "monde" me rapelle que pour des adolescants leur monde est leur chambre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lalou 02/01/2016 10:00

Très belle interprétation !

Laura-Louise 31/12/2015 15:34

Wouah magnifique interpretation !