Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Brenda

« Dis-moi, mon âme, toi, pauvre âme lassée de cet hiver breton, que dirais-tu de t'enfuir vers Pékin ? Je sais combien le fourmillement dans les rues des grandes capitales te déplaît, les nappes opaques de pollution également, mais nous pourrions nous arrêter aux abords de la Cité Interdite, je sais que tu t'y plairais ! La tour d'angle nord-est, celle toute proche des douves, te stupéfierait, tu serais charmée par les trois toits successifs, dorés comme les différentes couches d'un mille feuilles à la framboise. Et même si le rouge des murs te paraîtrait agressif au début, tu te résoudrais à dire qu'aucune autre couleur n'aurait pu donner telle magie à la Cité pourpre interdite. Nous pourrions attendre la nuit et regarder le ciel, y voir l'étoile polaire ou plutôt la petite étoile violette ici, et nous serions doublement émerveillées. Mais peut-être qu'une seule journée de décembre là-bas suffirait à t'envoûter : l'hiver y sublime les toits de tuiles colorés et leurs avant-toits recourbés qui se parent alors d'un drap de flocons, d'un drap de millions de paillettes brutes, d'un drap de minuscules éclats d'immensité qui se heurtent aux briques d'un lieu où le temps ne s'immole. »

 

Mon âme réfléchit, hésite puis répond enfin : « Je... Je pense que je m'y plairais en effet, mais choisir Pékin ne serait pas une façon d'occulter les autres endroits merveilleux du monde ? Partons plutôt pour un tour du monde dont Pékin serait le deuxième arrêt ! »

 

Enregistrement vocal de cet "Anywhere Out Of The World" chinois.

Anywhere out of the world - Pékin
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Morgane 24/01/2015 17:04

Ah bah oui du coup, j'avais oublié d'écouter l'enregistrement audio !
C'est chose faite, et je suis d'accord avec Doriane, j'aime beaucoup ta lecture, elle donne à ton texte un charme mystérieux et doux. :)

Doriane 24/01/2015 13:53

J'aime beaucoup ton anywhere, et la façon dont tu l'a récité m'as beaucoup plu ! Bravo Brenda :)

Morgane 23/01/2015 16:10

J'aime tellement l'image du mille-feuilles à la framboise !! x)
Et puis bien sûr cette phrase magnifique : "un drap de minuscules éclats d'immensité qui se heurtent aux briques d'un lieu où le temps ne s'immole."

Brenda 24/01/2015 10:42

Merci beaucoup !