Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par i-voix

 

16 avril 2013

 

  Lucques

 

Parcours d'orientation

 

 

DSC04898

 

DSC04899

 

603640 10200160799915107 95830595 n

 

399715 441958505895131 1364903013 n

 

35023 558628770827273 2058095274 n


58113 10200160795554998 332603879 n

933900 245164222288307 908598322 n

935766 10200323926638058 1934786340 n

 

318701 10200243438902685 74038895 n

 

DSC04941

DSC04901

DSC04904

DSC04905DSC04906DSC04923DSC04915DSC04932DSC04939

 

 

 

 

P1000233

DSC04946

photonap3

photonap2DSC04947

 

DSC04952DSC04953

 

 

 

 

DSC04959

Ma bohème

Je m'en allais, les poings dans mes poches crevées ;
Mon paletot aussi devenait idéal ;
J'allais sous le ciel, Muse ! et j'étais ton féal ;
Oh ! là ! là ! que d'amours splendides j'ai rêvées !

Mon unique culotte avait un large trou.
- Petit-Poucet rêveur, j'égrenais dans ma course
Des rimes. Mon auberge était à la Grande-Ourse.
- Mes étoiles au ciel avaient un doux frou-frou

Et je les écoutais, assis au bord des routes,
Ces bons soirs de septembre où je sentais des gouttes
De rosée à mon front, comme un vin de vigueur ;

Où, rimant au milieu des ombres fantastiques,
Comme des lyres, je tirais les élastiques
De mes souliers blessés, un pied près de mon coeur !

 

ARTHUR RIMBAUD (1870)



 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article