Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Jérémy

 

J'ai énormément apprécié le poème intitulé "Du Mardi Et Des Morts" car J. Leroy nous dit que les pires évènements de sa vie se sont passés un mardi ("C'est un mardi que mon grand-père a été fait prisonnier en 40", "C'est un mardi que ma grand-mère est morte à cent ans en septembre 2005", "Pour oublier que son père est mort la semaine dernière le 10 juillet 2007 un mardi évidemment").

 Il ajoute également d'autres détails qui surviennent le mardi et qui en comparaison parraissent banals ("Il n'y a pas de journaux intéressants qui sortent le mardi", "Les films sont vieux d'une semaine le mardi", "Il n'y a pas de musées ouverts le mardi").

Cette mise en relation de faits tristes avec des faits futiles donne à mon goût beaucoup d'humour au poème.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

MLB 05/12/2010 18:59



Oui !