Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Véra

CAUCHEMARS ET CADAVRES

 

Il ne fait ni jour ni nuit.

Il n'y a pas d'horizon

Des êtres vivent dans ce pays :

Les innocents pourrissants 

qui se camouflent dans le brouillard

Leur peau est recouverte d'ombre

Ce sont des chiens perdus 

qui se réfugient dans les plaies 

Des enfants puants ensevelis

recroquevillés dans nos coeurs

Une armée de fantômes

Des orages affamés

Ils sont le sourire tordu de la nuit

 

Pas sommeil

Le peuple des ombres n'est plus là

Le fut-il jamais ?

Contraction - Thomas Vinau

Exorbité. Impassible. Menaçant.

Le temps sur ma poitrine

Silhouette cabossée

dont la soif ne s'étanche jamais 

se cache n'importe où

sous les couvertures

au bord de ses paupières

dans les petites baies glacées de nos orbites

au fond de ton sourire

puis surgit en riant trop fort 

sur des milliers de poissons morts

Charognant vos carcasses endormies

 

L'horizon tomba

dans son trou

La mort meurt.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article