Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Jade - Gwendan

I - Informer

 

Peintre : Rubens Pietro Paolo ( 1577 - 1640 )

Nom du tableau : « Ulisse all isola dei Feaci » en français = Ulysse dans l'île des Feaci

Date : 1635

Nature : peinture à l’huile sur bois

Dimensions : 758 x 468

Genre : mythologique

Sujet : l’arrivée d’Ulysse sur l’Ile Feaci

Artiste : Peintre Flamand né au cours du 16eme siècle, adhérant au Baroque.

 

II – Analyser

 

Les plans

1er plan :

On voit Ulysse qui est nu avec à coté de deux ânes, à gauche il y a des femmes près d'une charrue et à droite d'autres se cachant. Les femmes à droite expriment un sentiment de terreur à la vue d'Ulysse. Il y a aussi un arbre déraciné au milieu de la route bloquant de ce fait la charrue.

2eme plan :

Nous pouvons voir le flanc d'une montagne où l'on peut distinguer une végétation dense ainsi que des constructions, sûrement des villages.

3eme plan :

Dans le ciel nous pouvons constater la présence de divinités surplombant la scène, ils surveillent Ulysse, au même moment on peut observer une certaine tension émanant des dieux. Nous voyons aussi au loin une fortification en bas de la montagne.

 

Les couleurs

Plans 1 et 2 : ce sont des couleurs sombre et terne, froide ( noir, gris, marron, vert foncé ). Cependant les robes de femmes sont rouges ce qui les fait ressortir, de ce fait elle attire le regard et crée un glissement visuel.

Plan 3 : Ce plan contient toujours du gris, mais des couleurs très pâles viennent s'ajouter pour les corps des dieux, ce qui donne l'impression qu'ils sont effacés du tableau.

 

Notre impression

Nous avons l'impression qu'Ulysse est perdu et qu'il cherche son chemin en voulant le demander aux femmes, sauf qu'elles sont effrayées. De plus, un arbre leur coupe le chemin, peut être est-ce Ulysse qui a déraciné l'arbre ? Nous avons aussi remarqué les dieux qui ont l'air de se disputer sûrement à propos du destin d'Ulysse.

 

En quoi ce tableau parait-il caractéristique de la Renaissance dans son contenu et/ou dans sa forme ?

Reprendre un des mythes les plus connus ( le mythe d'Ulysse ) en peinture renforce l'idée principale de la Renaissance qui fut la redécouverte de la Grèce antique. C'est aussi de nouveaux matériaux qui sont utilisés ( nouvelles couleurs, nouveaux ingrédients dans l'huile qui favorisent sa conservation ) sur un support nouveau qui est le bois.


Source image

Dialogue entre Lorenzo et Rubens

Dialogue

 

Dans le palais de duc de Florence, Rubens entre dans la pièce

Lorenzo : Mon cher Rubens, vous êtes enfin arrivé, montrez-moi donc cette fameuse oeuvre qu'est la vôtre.

Rubens : Je ne sais point si elle vous plaira messire, je ne suis qu'un humble peintre. C'est ma meilleure pièce, une oeuvre de toute beauté.

Lorenzo se pavane dans la salle

Lorenzo : Mais non ! Mon brave, donne-moi ton oeuvre que je puisse l'admirer, tu es un peintre de renommé pardi !

Rubens lui tend la peinture.

Lorenzo : Qu'est-ce donc ? Pourquoi cet homme est-il nu ? C'est si désinvolte.

Rubens : C'est une représentation d'Ulysse lors de sa quête, Lorenzo. Il vient de se réveiller là abandonné par les dieux.

Rubens les désigne du doigt

Rubens : Les voyez-vous, se disputant là-haut ? Ils parlent de la destinée d'Ulysse.

Lorenzo : Pourquoi avoir peint des mythes, c'est stupide, il faut peindre la réalité même, nos rues dévastées, nos canaux remplis d'immondices, nos femmes perverties par le vice.

Lorenzo laisse tomber le tableau.

Rubens : Comment osez vous ?!

Lorenzo : C'est ça le coup de maitre de votre vie ? C'est ça qui vous a pris tant d'années dans votre vie ?

Rubens : Mais c'est ce que tout le monde fait ! Peindre des histoires, je ne vois pas l'intérêt de tirer le portrait de cette Florence que vous me décrivez. Ma Florence est douce et remplie de mystères. Vous ne voyez que perversion dans ce monde.

Lorenzo : Tu te voiles la face, mon pauvre, ce tableau est beau certes, original par sa consistance, mais dénué de sens. Ce n'est pas de la réalité que tu traites, tu es comme les autres, à suivre ce mouvement qui n'en vaut pas la peine.

Rubens : Je suis déçu que vous ne l'appréciez pas mais c'est la seule chose que je sache faire. Alors je m'en vais !

Rubens ramasse son tableau et s'en va.

Dialogue entre Lorenzo et Rubens

Cliquez ci-dessus pour écouter le dialogue entre Lorenzo et Rubens...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article