Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par emma

Centon - Gilles Baudry

J'ai décidé de faire un mélange de " ce coeur qui bat des cils "

mais dans le poème. 

 

Ce visage qui semble
Evidé de son âme

Que reste-t-il d'un homme
[qui] n'a pas de paupières

Ce coeur qui bat des cils
que son âme verdoie

Qu'espérer d'autre enfin
Descende jusqu'à lui

Du voyageur parti 
La source de sa nuit

 

Commenter cet article