Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Valentina D'Agostino

Réécriture - Hier, à l'aube ...

Hier, à l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,

Je t’ai vu partir. Je le savais déjà, donc, je t’attendais.

Je t’ai suivi dans la foret, je t’ai suivi par la montagne.

Je n’arrivais pas à m’éloigner de toi, même pas un moment.

Je t’ai vu marcher, pensif… tu pensais à moi, je le sais

Je ne voyais rien à l’exception de toi, je ne pensais à rien qu’à toi

Tu ne me voyais pas, mais j’étais toujours là, à coté de toi

La solitude t’entourait, la tristesse nous accompagnait.

Tu n’a regardé rien autour de toi, tu ne voyais rien

Tu as mis des fleurs sur ma tombe, j’ai vu tes mains sur ma tombe

J’aurai voulu les toucher une dernière fois,

Tu aurais voulu entendre « je t’aime papa » encore une fois,

Une dernière fois.

 

Poème librement inspiré de "Demain dès l'aube" écrit par Victor Hugo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lilou 12/10/2016 18:54

J'ai trouvé ton texte très beau et très touchant, félicitations !

Valentina D. 12/10/2016 21:20

Merciii