Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Morgane et Arthur

Peter-Paul-Rubens---The-Four-Philosophers-.JPG

source

 

    Les quatre philosophes est un tableau peint en 1612 par Paul Rubens. C'est une huile sur toile mesurant 164x139cm. Elle est exposée à Florence au Galleria Palatina di Palazzo Pitti. Issue du mouvement baroque, cette peinture est un portrait. Le sujet principal est, comme le nom du tableau l'indique les quatres philosophes représentés. De gauche à droite: Paul Rubens, Jan Wover, Juste Lipse et Philippe Rubens, frère de Paul.


     Paul Rubens est un artiste peintre né le 28 juin 1577 à Siegen en Westphalie et mort le 30 mai 1640 à Anvers, Pays-Bas Espagnols de l'époque. Son oeuvre, considérable, comporte beaucoup de portraits mais également de sujets historiques, mythologiques et religieux. En 1600 il décide de partir pour l'Italie, et apprendre de nouvelles techniques de peinture, il sera notamment très inspiré par Titien. A son retour en 1608, il reste bouleversé par son voyage et ne signera plus que son le nom de Pietro Paolo Rubens. L'un de ses tableaux les plus célèbres est L'Annonciation, représentant Marie apprenant sa maternité par l'ange Gabriel, une des scènes religieuses les plus reprises dans le monde de la peinture.   

 

Description objective : Jaune, rouge, noir, blanc, bleu, marron, orange, quatre hommes barbus, livres, fleurs, buste, rideau, paysage, levé de soleil, nappe, crayon, collerette, mur, Sénèque, chien, encrier, feuilles...

Description subjective : Sérieux, calme, intelligence, concentration, un cours de philosophie, discussion philosophique passionnante entre amis ou même un débat animé sur quelques questions existentielles...

 

Question : En quoi ce tableau semble-t-il caractéristique de la Renaissance dans son contenu et/ou dans sa forme ?

 

    Tout d'abord on peut remarquer que le tableau reprend un style de peinture caractéristique de la renaissance. En effet, l'homme est placé au centre lors de ce mouvement et on retrouve donc très souvent des humains dans ces oeuvres. De plus, le tableau représente ici: Philippe, Juste Lipse et Jan Wover, le buste  sur la partie droite en haut du tableau est celui du philosophe latin Sénèque, il surplombe le tableau. On peut comprendre que ce tableau veut faire image d'abondance de savoir, car ,le titre nous mettant déjà sur la piste, la présence de livre sur la table évoque cet aspect, les détails tels que la plume ou les fleurs près du buste, affine cette notion en ajoutant des éléments qui comble des possibles vide, d'ou cette idée d'abondance (la plume évocant l'écriture et le travail tandis que les fleurs évoque la mort du philosophe, comme sur une tombe) .

 

 

Juste Lipse: "Voyez chers élèves comment Sénèque raisonnait. Reprenons l'étude Sur la vie heureuse... Nous en étions à la partie Les philosophe et les biens de ce monde. Dans ce chapitre il vous faudra retenir cette phrase, emblèmatique de l'oeuvre de Sénèque: "Dans le cas du sage, les richesses sont tenues en esclavage, dans le cas de l'insensée elles ont le pouvoir". Comprenez-vous chers amis? N'était-il pas dans le vrai?


Philippe Rubens: Oui je vois ce qu'il voulait dire... Mais cela reste très ambigü... Quelques zones me doivent être éclairées, s'il vous plaît.


Paul Rubens: Voyons cher frère ! Cela pourtant paraît simple. Je vous sais novice en la matière, mais s'il vous plaît ne nous faites pas honte devant Sénèque! Son buste vous surplombe, vous êtes à la place d'honneur, alors s'il vous plaît ne me faites pas regretter de vous avoir recommandé à monsieur Lipse.


Juste Lipse: Messieurs! Messieurs! Calmez-vous! Comme nous l'avons fait pour le premier chapitre, nous allons également essayer de décripter au maximum ce que Sénèque voulait nous faire comprendre. J'aimerais que le silence se fasse s'il vous plaît. Que l'on puisse travailler paisiblement. Qu'aucun ne prenne la parole sans mon autorisation à partir de maintenant


Chien: Wouf!


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LOUANCHI 03/06/2013 23:08


HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE:
lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news


En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de
Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du
village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions
hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un
seul aujourd'hui se décide à parler.


 


35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser
le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.


 


Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de
ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi
joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)
Interview du 26 mars 2012 sur
radio-alpes.net