Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Nina

 

Quelle mémoire garderons-nous du visage d'Eugène de Rastignac ?

Eugène de Rastignac est l'un des personnages les plus connus de la la littérature française grâce à la fameuse parole finale qu'il exprime à Paris, à la fin de l’œuvre du Père Goriot : "A nous deux maintenant ! " (page 491 du Père Goriot, Livre de Poche). Il la prononce en haut de Paris, après avoir enterré Joachim Goriot et lance à la ville un merveilleux défi. 

C'est ce que j'ai voulu représenter dans ce dessin : l'ambition de Rastignac à conquérir la ville lumière. 

Portrait d'Eugène de Rastignac que j'ai réalisé

Portrait d'Eugène de Rastignac que j'ai réalisé

 

Pour le physique du personnage, je me suis inspirée de celui décrit au début du roman, passage où Balzac fait une description de chaque personnage en passant de Vauquer, à Joachim Goriot, jusqu'à 'Eugène de Rastignac, qui lui "avait un visage tout méridional, le teint blanc, des cheveux noirs, des yeux bleus. Sa tournure, ses manières, sa pose habituelle dénotaient le fils d'une famille noble, où l'éducation première n'avait comporté que des traditions de bon goût" (page 101 du Père Goriot, Livre de Poche).

De plus, au début du roman ses habits étaient usés, mais ici le personnage possède quelque chose de plus élégant, pareil à son image. Cet habit, lorsqu'il le portera pour la première fois devant les pensionnaires de la maison Vauquer étonnera les uns et les autres, sur la prestance et l'aspect bourgeois qu'il renverra, et il complètera son costume pour être apte à entrer, lui aussi, dans le monde. 

Son regard est sûr et lointain, il est droit et confiant : Eugène arrive à la hauteur de son ambition, dominant Paris sur la Butte. Il est prêt à séduire la ville toute entière par son charisme, son élégance, et sa volonté.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article