Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Ilona

Jeudi 4 avril nous avons eu la grande chance de rencontrer Lancelot Roumier. Pendant deux heures, nous avons pu tous lui poser des questions. La rencontre a commencé par la lecture à voix haute de Lancelot Roumier de son recueil et s'est terminée par une dédicace. 

Il n’y a pas de talent, il n'y a que des choix

Lancelot Roumier

Rencontre avec Lancelot Roumier - Pour les gouffres

Lancelot Roumier nous a confié qu’il a commencé à écrire vers l’âge de 16 ans. D’abord pour lui même, afin de s’évader. C’était le seul moyen pour lui d'exprimer ce qu’il ne pouvait pas dire. Et la syntaxe de la poésie était nécessaire pour lui.

Il a effectué un bac L, puis une licence en Lettres modernes et ensuite un master en recherche sur la littérature contemporaine. Il travaille maintenant dans une librairie car il souhaitait travailler de sa passion : les livres. Il a été également professeur de français au collège. 

Il a écrit son recueil Paroles communes en deux ans et a mis une année à le publier.

Il faut lire pour écrire.

Lancelot Roumier

Si Lancelot Roumier devait décrire son recueil en trois mots il dirait : mot, bouche, silence 

La chose la plus importante pour moi est de pouvoir continuer à écrire.

Lancelot Roumier

Tentative de faire ressentir un sentiment au lecteur ? 

Lancelot Roumier n’avait aucun désir de créer un sentiment comme la mélancolie ou la joie. Il pense que la poésie peut être interprétée différemment par chaque lecteur. Il voulait aborder le thème de ce qui est dit quand ce n’est pas dit. C’est à propos des paroles échangées sans paroles. D’après lui, tout est dans le regard. 

Chaque lecteur devient co-auteur de l’œuvre.

Lancelot Roumier

Rencontre avec Lancelot Roumier - Pour les gouffres

Où et comment écrire ? 

Lancelot Roumier écrit de façon manuscrite à son bureau et a toujours un carnet sur lui pour prendre des notes.

Pour moi, la poésie ne sert à rien, mais nous avons besoin de choses inutiles.

Lancelot Roumier

Manque d’inspiration ? 

D’après lui, la page blanche n’est pas causée par un manque d’inspiration mais plutôt par la difficulté de s’exprimer. « Réussir à dire ce que l’on veut dire est très compliqué ». 

Tout les arts font partie de la poésie et la poésie fait partie de tout les arts.

Lancelot Roumier

Est-ce que voyager donne de l’inspiration ? 

Lancelot Roumier pense que le voyage a inévitablement un impact sur l'écriture car il dit « écrire c’est voyager », il parle aussi de voyage introspectif.

Pourquoi cette forme d’ouvrage ?

Il nous a expliqué le choix de la forme de son recueil. C’est son éditeur qui a choisi la forme et la couleur. Il a justifié le côté  biseauté par rapport au nom de son éditeur « à la renverse ». Il avoue par la suite que ce choix a aussi un but marketing, en effet grâce à sa forme, le livre attire l’œil : sur une étagère il sera le premier que nous verrons. 

Rencontre avec Lancelot Roumier - Pour les gouffres
Rencontre avec Lancelot Roumier - Pour les gouffres
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article