Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Nina

typographie que j'ai réalisée

typographie que j'ai réalisée

Afin d'apprécier à sa juste valeur le site Anthropie, il y a une liste de choses à respecter avant d'explorer cet endroit intriguant et fascinant : 

 

VOUS DEVEZ

LA RESPECTER !

 

Etape 1 : Allez jusque votre frigidaire chercher une boisson énergisante. La plus puissante que vous possédez. Vous aurez besoin d'un "boost" pour comprendre et analyser ces poèmes

 

Etape 2 : prenez le temps de vous asseoir dans votre fauteuil de bureau, et de vous munir d'un casque, vous coupant de toute communication avec le monde extérieur

 

Etape 3 : vous voyez la paire de lunettes anti-lumières bleues que vous avez sur votre bureau ?  Mettez-les sur votre nez sans tarder. Sinon, les vidéos vont provoqueront un mal de tête.

 

PS : Etape 3 : Oups !!! Vous n'avez pas ces lunettes ! ne vous inquiétez pas... Néanmoins, il serait judicieux d'aller vous chercher un verre d'eau et d'un médicament contre le mal de tête, juste par prévision. 

 

Etape 4 : Vous voilà arrivé sur le site. Vous cliquez sur la première vidéo, mais prenez garde ! Les phrases apparaissent vite ! De ce fait, vous devez positionner votre tête à 5,5 cm de l'écran. Oui, c'est important. 

 

Etape 5 : D'ailleurs, l'idéal serait d'éteindre la lumière de votre chambre, afin d'apprécier pleinement les changements de lumières, les couleurs qui s'entrechoquent, et les lettres qui se mélangent. 

 

Etape 6 : Bravo. Vous avez effectué toutes les manipulations pour apprécier pleinement votre séjour chez Anthropie. 

 

Etape 7 : Regardez les "7 étapes pour diriger le monde", et faites une liste que tout le monde va prendre en compte. 

De vous arrêter,

 

ET de m'écouter. 

Cet article est inspiré du poème d'Anthropie : 7 étapes pour diriger le monde. Bien sûr, il est parodique... Mais juste pour savoir, avez-vous pris en considération ces étapes ? angry

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article