Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Valentin

 

La Passion Lippi est un roman historique de Sophie Chauveau paru en 2003. Premier tome d'une trilogie, ce livre retrace la vie et l'oeuvre de Filipo Lippi de sa première rencontre avec Cosme de Medicis jusqu'à sa mort en passant par sa relation amoureuse avec Lucrezia, sa femme. On y découvre de nombreux éléments sur sa vie qui nous permettent de mieux comprendre ce Maître de la peinture qui inspira tant d'autres artistes.

1ère ENLUMINURE

Enluminures - La Passion Lippi

"[...] le sol est dallé de tomettes ocres et claires.
C'est à même ce sol, sous la lumière la plus cruelle (nord nord-est) que l'enfant commence à tracer, toujours à l'aide de son précieux morceau de charbon, seul instrument dont il ait l'usage.
[...]
L'enfant achève une Marie d'Annonciation.

2ème ENLUMINURE

Enluminures - La Passion Lippi

Lippi sanglote en étraignant la fille de la nuit toujours calée sous le drap, endormie. [...]

Oh, non ! Cosme ne va pas faire entrer Guido dans cette chambre d'amour ?
Soudain Lippi ressent une gêne énorme. Cosme est revenu avec le moine et s'efface pour le laisser passer. Autre choc pour Lippi qui ne l'a connu qu'en tenue de peintre : Gudio est revêtu de sa robe !

3ème ENLUMINURE

Enluminures - La Passion Lippi

A vous, officiers de nuit des monastères de Florence, nous dénonçons fra Lippi. Par la présente nous vous faisons connaître sa conduite passée et récente : abusant de ses fonctions qui lui donnent autorité sur nombre d'âmes pieuses et sans malice, le chapelain à vie sur carmel de Prato, profitant de son pouvoir sur les nonnes, a attenté à la vertu de l'une d'elles.

INTERVIEW

DE L'ENLUMINEUR

 

Pourquoi avez-vous choisi précisément ces extraits du roman?

J'ai choisi le premier extrait car il montre le talent précoce de Lippi. C'est un passage qui annonce dès le début du roman qu'il est destiné à faire de grandes choses c'est pourquoi je l'ai enluminé. Ensuite j'ai choisi le deuxième extrait pour mettre en avant son côté touchant et amusant à la fois : le moine Guido (ancien maître de Lippi) qui se trouve devant son élève en pleurs dans une maison close... Je l'ai aussi choisi car il représente bien la sensibilité et la vie aventureuse de Lippi. Enfin j'ai choisi le dernier extrait car c'est l'évènement le plus marquant de l'histoire (pour moi en tout cas). J'ai illuminé le scandale qu'a pu provoquer Lippi en ayant couché avec Lucrezia, une nonne.

 

A travers ces enluminures, qu'avez-vous voulu signifier sur le roman?

J'ai voulu mettre en lumière dans le premier extrait le fait que Lippi fait des chefs-d’œuvre sans même sans rendre compte. En le représentant poster une story Instagram on voit bien le décalage entre ce qu'il réalise et ce qu'il fait de son œuvre (à même le sol avec un bout de charbon).

Pour la deuxième enluminure, j'ai voulu montrer comme dit plus tôt le côté touchant et amusant de ce passage. J'ai donc créé une case de BD représentant la gêne et l'émotion (à travers ses yeux "mouillés") mais aussi le côté comique de cette situation avec le style cartoon.

Enfin dans la dernière enluminure, j'ai voulu montrer l'ampleur qu'a pu prendre le scandale qu'a provoqué Lippi. En le retranscrivant sur une vignette de vidéo Youtube, on saisit plus facilement l'ampleur de cet évènement notamment en regardant le nombre de vues (par rapport à notre époque).

 

En quoi ce roman éclaire-t-il selon vous des caractéristiques de la Renaissance et de l'humanisme?

Je pense que ce roman montre bien à travers Lippi mais aussi d'autres personnage (Masacio, Donatello) cette envie des artistes humanistes de prendre de la distance vis-à-vis de l'Eglise et de ses interdits bien qu'il ne s'en détache pas totalement et y soient très liés. On voit dans ce roman à travers les différentes émotions par lesquelles Lippi passe (tristesse, dégout, bonheur, amour) que celui-ci vit comme un être humain avec ses défauts et ses qualités. Et selon moi, c'est aussi ça que les humaniste cherchent à mettre en valeur. Il veulent montrer qu'il ne faut pas s'interdire ce qui fait de nous des êtres humains,  nos émotions et sentiments.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article