Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Mensye

Le brame des cerfs semble déchirer leur propre gorge
Se frotter contre le ciel assombri

Pendant qu'il la fait se pencher
Il couvre la lampe de sa paume

Au bord des arbres soudain confondus
Les biches bougent à peine espacées
Il la regarde

La forêt est toute proche, très peu de lumière
Pour le sourire de Pauline qui fait bondir le cœur

Ariane Dreyfus (Le dernier livre des enfants)

Le vert. C'est la première couleur qui me vient à l'esprit en lisant ce poème. C'est une sorte de spectacle qui se déroule en plein cœur d'une forêt, et qui donne cette sensation d'un un environnement calme et paisible.

Le marron, le beige. La poétesse évoque des cerfs et des biches, leurs couleurs et leurs motifs rappellent la beauté de l'animal sauvage et leur douceur.

Le blanc, le sombre. Ce poème me donne cette impression que la scène se déroule dans une période froide de l'année, l'hiver. Je vois de la légère neige déposée sur le sommet de quelques feuilles. D'autre part, le soleil ne s'est pas tout à fait levé, c'est l'aube, ce moment entre le jour et la nuit.

 

Poème en couleurs - Adriane Dreyfus
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article