Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Anaëlle

Appréciation - Cohen

Le passage que j'ai préféré du recueil est : 

                                                                                                                  " «l'enfance»

songe d'agonie

                                                                     noire

rincé

    jusqu'à la disparition."

Ce passage évoque pour moi le fait qu'une enfance n'est jamais chose facile, qu'elle peut être pleine d'agonie et d'atrocité qu'il faut rincer jusqu'à avoir oublier. Ces mots sont pleins de métaphores, et c'est ça qui en fait la beauté. Comme ci les tourments pouvaient être lavés. Ce que l'auteur entend par là, selon moi c'est le fait que c'est le temps qui efface nos tourments pourtant tant gravés en nous. De plus, il parle de l'enfance comme d'un songe, d'un rêve. Il fait un oxymore entre "songe" et "agonie" et je trouve que cela amplifie la beauté de ce vers.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article