Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Anaëlle

Anthologie - La mort du loup

Le poème que j'ai choisi de vous présenter est La mort du loup d'Alfred de Vigny, il a été publié en 1843 et se présente en trois parties sous forme d'apologue. Le poème raconte l'histoire d'un loup, qui se faisant apercevoir par un groupe de chasseurs et qui voulant protéger sa famille des fusils appartenant aux humains, ses ennemis, n'essaya même pas de se débattre, le brave loup se contenta de s'asseoir devant les tueurs et se fit tuer, barbarement. J'ai choisi de vous présenter ce poème parce que celui ci révèle une vérité, il démontre la barbarie de l'homme, pas seulement avec les animaux, cela concerne chaque êtres vivants de cette Terre, l'humain sera toujours assoiffé de pouvoir, et en quête de nouveaux territoires ou en désir de mettre en avant sa force, l'humain écrasera toujours tout sur son passage. Les trop nombreuses années de colonisations, de guerres et de préjugés raciales ont déjà démontré cela.

Je vous présente ci-dessous, pour que vous puissiez avoir un petit aperçu de ce poème, sa dernière partie, la partie la plus marquante, la morale. 

 

 


"Hélas! ai-je pensé, malgré ce grand nom d’Hommes,    
Que j’ai honte de nous, débiles que nous sommes!    
Comment on doit quitter la vie et tous ses maux,    
C’est vous qui le savez, sublimes animaux!    
A voir ce que l’on fut sur terre et ce qu’on laisse,    
Seul le silence est grand; tout le reste est faiblesse.    
— Ah! je t’ai bien compris, sauvage voyageur,    
Et ton dernier regard m’est allé jusqu’au cœur!    
Il disait: "Si tu peux, fais que ton âme arrive,    
A force de rester studieuse et pensive,    
Jusqu’à ce haut degré de stoïque fierté    
Où, naissant dans les bois, j’ai tout d’abord monté.    
Gémir, pleurer, prier, est également lâche.    
Fais énergiquement ta longue et lourde tâche    
Dans la voie où le sort a voulu t’appeler,    
Puis, après, comme moi, souffre et meurs sans parler."    

 

 

Source image 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article