Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Camille

Musique - Lord of the flies

Edition musicamag n°1

 

Iron Maiden : Lord of the flies

 

 

 

Musique - Lord of the flies
Musique - Lord of the flies

Indépendance ou survie ?


Le roman Sa majesté des mouches écrit en 1954 par William Golding en à été une source d’inspiration pour le célèbre groupe britannique de heavy métal, Iron Maiden. Non seulement c’est le titre de la chanson est le titre d’origine du roman, mais nous y trouvons dans les paroles les sentiments que les personnages font ressentir en lisant le roman.


Résumé du roman : Un groupe d’enfants britanniques échouent sur île déserte montagneuse après un crash d’avion. Aucun adulte n’a survécu. Lors d’un premier regroupement de rescapés, ils s’organisent et élisent un chef. Ralph, agé de 14 ans, est un adolescent calme et réfléchit. Il sera élu par les autres enfants, et met en place un système démocratique. Jack, agé de 15 ans, tempérament fort et agressif est jaloux de Ralph. Il a le désir de commander les autres, il se créa son groupe de chasseur. Au fur et à mesure Jack impose son organisation qui se repose sur la force. A cause de la liberté qu’ils ont acquise, les enfants ne font plus de distinction du bien et du mal. Cette période considérée comme pure et innocente redevient alors proche de la nature originelle de l’Homme.

Il y a un couplet qui si on le compare à Sa majesté des mouches caractérise les sentiments des enfants. Le voici :

« J'ai découvert que j'aimais vivre dangereusement
Vivre sur le fil du rasoir me fait me sentir entier
Qui se soucie maintenant de savoir si c'est bien ou mal
C'est la réalité
Tuer pour survivre
Où que l'on aille
Où que l'on se cache,
Il faut que l'on parte d'ici »

C’est un complet qui montre vraiment la détresse des enfants, quand ils réalisent que cette vie n’est pas un jeu, que sur cette île livrés à eux même ils ont tout de même des obligations : devoir chasser les cochons pour se nourrir, veiller que le feu soit constamment allumé, construire des cabanes pour dormir, tout gérer eux mêmes, des enfants habitués à la civilisation qui se retrouvent à tout reconstruire avec peu de moyens. Mais qui par ailleurs, aiment ce risque, considérant cette aventure comme une adrénaline, comme un jeu.

« J'aime tous ces sentiments confus et cette colère
Cela fait ressortir l'animal,
Le pouvoir que tu peux ressentir
Et me sentant si bien avec toute cette adrénaline
Excité mais effrayé
De croire à ce que nous sommes devenus »


Ce complet est plus particulièrement intéressant car c’est l’image que les chasseurs m’ont donnée. Je les comparais à des animaux face à toutes ces violences. Ils se sentaient forts ainsi, en tuant, des bêtes ou des camarades. Au départ, Jack, le chef des chasseurs n’osait pas tuer le premier cochon, il a été pris de peur, mais ensuite cela était naturel, c’était devenu un amusement. Ainsi les chasseurs se montraient supérieur à la troupe de Ralph, et commencèrent à tuer les adversaires.

On peut facilement imaginer que ces enfants auraient eu un tout autre comportement s’ils étaient restés dans leur foyer.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lannon 28/10/2016 19:19

Bonjour, excusez moi, mais il me semble que le titre c'est: Lord of the flies, et non Lord of flies... Merci.

Camille 29/10/2016 20:19

Effectivement, c'est une erreur de ma part. Merci de l'avoir signalé.