Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Olivia

Portrait - Samuel Parris

Samuel Parris
 

Aperçu dans Bridgtown, un homme à la silhouette imposante...

Père de Betty Parris et oncle d'Abigail Williams.
Epoux d'Elisabeth Eldrige, Samuel Parris est le mystérieux homme maitre de John Indien et Tituba. Il a quitté la Barbade pour Boston avec ses deux esclaves.


D'une grandeur effrayante et surprenante accompagnée d'une présence angoissante, c'est un homme à la voix froide et pénétrante. Un regard similaire à une explosion, Samuel Parris détient de frissonantes prunelles verdâtres dites créatrices du mal puisqu'elles voyaient partout.
 

Portrait - Samuel Parris
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Laura-Louise 18/10/2015 00:08

Super article! On reconnait vraiment le personnage du roman, ton portrait montre bien la noirceur du personnage. Bravo!

Olivia 18/10/2015 14:02

Merci!

Kathleen 17/10/2015 22:37

Je suis d'accord ! Et en plus c'est vraiment une belle description ! Et c'est toi qui disais ne pas savoir écrire ? C'est super Olivia ! :D

Olivia 18/10/2015 14:01

Venant de toi, ça me fait énormément plaisir! je t'en remercie Kathleen :)

Lalou 17/10/2015 16:37

Très bon portrait, on reconnait immédiatement le personnage, que ce soit par l'image ou le texte. Et ceux qui n'ont pas lu le livre peuvent facilement comprendre qui, et comment, il est.

Olivia 18/10/2015 14:00

C'est gentil Lalou, merci beaucoup.

Aurianne 17/10/2015 15:24

C'est exactement l'image que j'ai de lui, et c'est fidèle au roman!

Olivia 18/10/2015 13:59

merci c'est super gentil!

Lomé 17/10/2015 14:04

Bravo ! on reconnait bien Samuel Parris dans ta description ! et l'image est celle que je me suis faite de ce personnage ;)

Olivi 18/10/2015 13:59

Merci beaucoup, je suis ravie que cela corresponde ! :)

Jenovefa 16/10/2015 18:38

Bravo, on comprend tout de suite de quel type il s'agit même sans avoir lu le livre je penses !

Jenovefa 16/10/2015 19:59

*de quel type de personne
de rien !

Olivia 16/10/2015 19:04

Merci !

Guillaume 15/10/2015 18:51

Article très clair et bien présenté! ^^ Dis-moi, y a-t-il une référence derrière le "prunelles verdâtres dites créatrices du mal puisqu'elles voyaient partout"? Ce passage me dit quelque chose mais je ne suis pas sur :/. En tout cas,très bon article, dans lequel on ressent "l'aura" de ce pasteur =).

Olivia 15/10/2015 21:11

J'ai voulu jouer avec la simplicité et le mystérieux! oui oui c'est inspiré du livre je pense que c'est pour ça que ça te dis quelque chose :) merci !