Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Constance.

Histoire - Les sorcière de Salem

                  SALEM STORY

 

Le thème des sorcières de Salem a donné naissance à de nombreuses œuvres diverses et variées. Aujourd’hui, plus de trois siècles plus tard, le procès de Salem fascine toujours autant et reste parmi les plus inoubliables affaires de sorcellerie. Nous allons  donc revenir sur leur histoire.
 
Salem fut fondée en 1629 par un groupes de marchands et pêcheurs venue marchander avec l'Angleterre. Au 17e siècle, toute pratique de magie était interdite et considérée comme étant de la diablerie. A cette époque, il existait une forte croyance dans l’existence des anges et des démons mais surtout dans les forces du mal.
 
Tout commença avec l'arrivée du révérend Samuel Parris accompagné de sa femme, sa nièce prénommée Abigail, sa fille, Elizabeth et son couple de serviteurs John et Tituba Indian en Janvier 1662. Les deux petites filles adoraient la compagnie de Tituba qui leur racontait les histoires de son peuple, les chants, ou encore, faire des tours de magie ou leur prédire l'avenir à l'aide d'une boule de cristal. Tituba émerveillait les deux enfants. Voulant montrer Tituba à tout le village les deux jeunes filles invitèrent leur amies... Seulement, peu de temps après, Abigail et Elizabeth tombèrent gravement malades. On appela alors le médecin pour les examiner, qui faute de connaissances,  ne put que diagnostiquer…  un ensorcellement. Elles dénoncèrent Tituba, Sarah Good et Sarah Osborne qui furent arrêtées le 29 février.
 
Quatre mois plus tard, en Juin 1662, plus de cent personnes furent dénoncées par les deux jeunes filles dont Bridget qui fut jugée et pendue le 10 Juin 1662. Puis vient le tour de Sarah Good et de beaucoup d'autres innocents. En Septembre 1662, le tribunal jugea encore quinze condamnations. Dans les trois jours qui suivirent,d'horribles pendaisons publiques eurent lieu.
 
Cependant, quelque temps plus tard, la population commençait à avoir des doutes vis à vis des propos féroces des petites filles. Surtout lorsque, celles-ci dénoncèrent certains juges de la ville, personnes étant censées être portées et protégées par Dieu. La ville décida alors de suspendre les condamnations à morts et de chercher des preuves concrètes concernant les arrestations.
 
Quelque temps après, l'une des deux enfants soi disant souffrante déclara « Nous avons fait ça pour nous divertir et nous nous sommes bien amusées.» Au total, ce furent près de deux cents personnes qui furent jugées injustement dans d'atroces conditions et dont une trentaine pendues.
 
Quel jeu amusant n'est-ce pas ?

 

                                       

 

Source image.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lalou 22/10/2015 10:25

Très bon article constance ! Et avec une super conclusion ^^

constance. 24/10/2015 22:34

Merci! :)

Jenovefa 21/10/2015 13:17

Très bon article avec un final très réussi Constance ! ;)

constance. 21/10/2015 20:45

Merci! :)

Kathleen 19/10/2015 08:33

Bravo Constance, tu reviens très bien sur cette période de l'histoire ! Et quelle conclusion ! *-*

constance. 19/10/2015 18:27

Toujours finir en beauté comme on dit!

Lomé 18/10/2015 20:26

quel magnifique sarcasme Constance j'aime ! xD

constance. 18/10/2015 21:45

Toujours,Lomé,toujours! X)