Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poesie - s. korvin

Pages

Archives

(...) : je t'aile, m. voici la partie du vers que je retiendrais le jeu avec les mots, les lettres, les sens, parait évident c'est la définition et l'exemple de ce jeu entre l'auteur et nous, lecteurs

« peut-être notre capacité d'agir tient dans ces quelques mots lignes affalées (notre acharnement à les faire voler) » (page 55) Flëkz, un jeune graffeur qui réalise ses fresques en scotch Source image Pour en savoir plus sur Flëkz

Quels mots ne font pas partie du poème à l'origine ? si tu te coupes les cheveux très court, cela ne fait pas de toi un poisson si tu te coupes les cheveux très court, cela ne fait pas de toi un homme regarde moi je féminin avec mon verre, dedans un mur...

Le nouveau titre du recueil de Stéphane Korvin percolamour que j'ai choisi est extrême simplicité . J'ai choisi ce nouveau titre car je trouve que " simplicité " est le mot qui définit le mieux la façon d'écrire et de présenter les poèmes de l'auteur...

Après l'amour fruits et légumes, tambours nous ne sommes pas des gens de lettres nos jambes comme elles s'emmêlent, baratinent moites et toi ? Belles on jette dans le sommeil nos corps louds nos tempes posent pour : je t'aile, m je ne te vois plus l'ennui...

malgré la peur logée et ricanante en plein cerveau, le verglas emprisonnant le coeur et pulsant jusque sous les ongles est-ce que je peux encore espérer en pensant placer une étincelle belle de regret ? ma fine mémoire poudre de songe te sortir enfin...

Quel sens donnez-vous au titre de votre recueil, à Percolamour ? Quels sont les mots imperceptiblement écrits, comme fondus et voilés, sur la couverture et quatrième de couverture de votre recueil ? (j'ai cru appercevoir le mot "l'oiseau") Source ima...

retour à à tes pieds nos surfaces enceintes commence l'une contre l'autre sans manières ni après oeuvrant pour le surnombre dans une course folle je nous sommes des pulpes à basse fréquence nous nous battons sans cheveux pour nous agripper bafouille j'aurais...

Stéphane Korvin, dans son recueil Percolamour, joue avec les mots. Il assemble des mots qui, à première vue, n'ont pas de lien, de thème commun. Il écrit de courts poèmes composés d'expressions nouvelles tirées de son imaginaire. Elles sont efficaces...

Après une lecture attentive du recueil de Stéphane Korvin, percolamour, plusieurs questions me sont venues. Voici une liste de quelques unes de ces questions que j'aimerais poser à l'auteur : - Quels sont vos procédés de création ? - Combien de temps...

La poésie de Stéphane Korvin c'est le tracé d'une plume abstraite, légèrement bilingue, ponctuée par les éléments, mêlant sentiments et gravité. C'est une onde traversant un corps, un fluide dessinant une ombre, un chemin vers l'inconnu.

je dépose ma dernière encre le corps plein de charabia elle dans sa forme anodine pelote ma reine presque racine on se rencontre très bas sur mon ouvrage de miettes dans les terres de pollen détonne quelques jours dans le pain d'épice avec une application...

<< < 1 2 3