Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Je trouve que le gif ci-dessous représente particulièrement le recueil, comme si c'était l'auteur à la recherche de l'Olympe : une fois qu'il a trouvé celui-ci, il ne le lâche plus des yeux. Lien gif

Olimpo, tu lugar me pertenece, no dejas de escapar. no ocupas las fronteras : las dibujas mientras bailas. Tu belleza me exaspera : elle me priva de mis propios ojos. J'ai choisi de traduire ce poème en espagnol, car je trouve cette langue très belle,...

Olympe, ta place m'appartient, tu ne cesses de t'enfuir. Tu n'occupes pas les frontières : tu les dessines en dansant. Ta beauté m'exaspère : elle me prive de mon propre regard. Les mots associés à ce poème qui me sont spontanément venus à l'esprit :...

Olympus, You aren't nature, You crawl like the streets, rough, wandering. You are never peaceful, you run after reality. Olympus, I want to believe in the face that I saw behind the crowds, it can resist. Be the sea, Olympus, the mountain or the ocean....

Ses promesses, ses paroles débordent, se noient dans tout son être comme son aliénation semblable à celle des rescapés tu voudrais les tenir jusqu'à l'usure tous ces élans que tu portes non pas de niveau source image:

Ta disparition emplit mon horizon de brouillard, d'incertitude, Je voudrais me réveiller pour ne plus sentir cette fragilité, cette douleur, cette peur qui m'envahit de te savoir partie loin de tout. Ta disparition me prive de mes repères, de toi. Je...

Le monde entier te rend visite: falaises, forêts, rires inconséquents, craintes sans lumière. Les regards rencontrés, la dissonance des voix, une lumière incandescente, une main tremblante et rassurante comme symbole de plénitude des sens source imag...

<< < 1 2 3 4 > >>