Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poesie - l. rakotoson

Pages

Archives

Mon poème préféré est celui de la page 22 parce que c'est celui qui m'a le plus interpellée. Je suis tombée dessus au hasard, je faisais défiler les pages au gré de mes envies et me suis arrêtée à cette page, cette page 22... Je suis rentrée dans le poème,...

Je pense que le lever du jour fait partie des thèmes récurrents de ce recueil en effet, beaucoup de mots le soulignent... - Le matin ( p. 11, 26, 39, 40, 52 ) - Une rosée ( p.13 ) - Depuis cinq heures ( p.14 ) - L'investiture du jour ( p.15 ) - Bourrasque...

Si ce livre était... Si ce livre était une couleur, ce serait le rose pâle. Si ce livre était une chanson, ce serait Lettre à Élise. Source Si ce livre était un lieu, ce serait un champ de blé Si ce livre était une partie du corps, ce serait les yeux....

J'ai trouvé que deux champs lexicaux dominaient le recueil : l'amour et la nature . Le titre y fait notamment référence : "Une neige et des baisers exacts" Le mot "amour" est également très recurrent dans ce recueil. lien lien

Lysiane Rakotoson - Une neige et des baisers exacts Cheyne, 2010 a remporté le Prix de la Vocation. - Envols d'oiseaux... est un poème publié dans la revue de la Société des Poètes Français, l'Agora n°56 en juillet-septembre 2011. - Point d'boservation...

Tu es là, contre la large paupière de mon ventre qui cligne Tu es là puisqu'une aurore se joue d'un lent coup de doigts, que nos mains embuées par le travail d'une caresse, tissent un à un nos pores. Dans ce poème on peut remarquer le champ lexical du...

Source Cette jeune femme est professeur agrégée en Lettres Modernes, née le 28 février 1987 en banlieue parisienne. Elle a remporté en 2010 le Prix de la Vocation pour son recueil Une neige et des baisers exacts édité chez Cheyne en décembre 2010. Son...

2 poèmes pour 1 Le soleil me dévalise- Lentement, le matin foule notre chambre gorgée d'orages ma bouche capitule Ta voix tremble pour apaiser sa fuite- au bord- venue s'abattre sur mon épaule me livre ainsi tes contours à ton chagrin qui passe un parfum...

Si ce recueil était... Si ce recueil était une couleur, il serait le blanc Si ce recueil était une saison, c'est l'hiver qui en serait digne Si ce recueil était un adjectif, le froid esr parfaitement à sa place Si ce recueil était un jour de la semaine,...

Le froid dessine Une rosée lumineuse sur les paupières De cette jolie fille tout près de moi Les yeux émerveillés par ces flocons blanc Des lèvres Comme gelées dans cette fraîcheur Son corps et son âme se jouent de ce temps J'acquiesce De son sourire...

Fais-moi encore une fois sentir l'odeur d'herbe fraîchement coupée de ton départ - En lisant ce poème j'ai trouvé que certains mots manquaient, dans le texte suivant je les ai donc rajoutés. Fais-moi encore une dernière fois sentir l'odeur d'herbe fraîchement...

je confie une caresse à tes paroles chaque mot pétri de tes chuchotements dans la tendresse très singulière... à ton chagrin qui passe je roule mes phrases dans ta chaleur Tu es là Car l'amour est une gloire insurmontable et entêtée au secret de sa couleur...

Bourrasque de sept heures - Tout, autour, s'écroule. Oui - oui à ce courant acéré : dégâts de vent, désordres de la lumière délacent les cheveux affolent les cils vrillent un passage dans le ventre Seins en boutons, je romps les amarres. Mon seul testament,...

"Ta bouche tel un coquelicot flotte dans les lueurs de matin - L'enfance n'est plus qu'un petit fanion qui tremble au coin des murs ... " Ce poème m'a fait penser au film "La colline aux coquelicots" car le mot "coquelicot" est présent dès le début du...

<< < 1 2 3 4 5